10 Juin 2013 | 0 commentaires

La fibromyalgie n’a pas été reconnue pendant longtemps et reste toujours mal comprise par les médecins qui sont formatés par des cursus encore beaucoup trop « techno-réductionnistes ». Pour eux, à un diagnostic correspond un traitement médicamenteux. La solution habituelle c’est la mise sous médicaments en tête desquels figurent les psychotropes. Cette réponse chimique totalement inappropriée et insuffisante entraîne une perpétuation. D’ailleurs beaucoup de praticiens – même spécialistes de la maladie – considèrent au départ que ces patients sont et resteront fibromyalgiques. Le traitement proposé, symptomatique, vise surtout à soulager les douleurs et le mal-être, sans traiter les causes. Ce sont aussi des patients – on l’a dit – exigeants, en grande souffrance, et donc « pesants ». Le médecin n’a pas le temps de l’écoute et de l’accompagnement multi-dimensionnel qu’un tel état requiert. On constate que même chez les praticiens les plus conscients et dévoués, le médicament reste incontournable.

Ce que ces praticiens n’ont pas compris, c’est que la fibromyalgie n’est pas une maladie psychiatrique et qu’elle ne se chronicise que parce qu’elle est mal prise en charge. Elle est en fait d’une banalité énorme : ce sont tout simplement des personnes sensibles et perfectionnistes qui se sont épuisé.

Ce que propose le programme du livre, c’est de commencer par « dé-psychiatriser » le problème, de dédramatiser et de donner des outils de reconstruction de l’énergie et des défenses immunitaires, et des solutions ayant des effets anti-inflammatoires, anti-toxiques et psychologiques. Cela ouvre la voie à un arrêt progressif des médications.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fotolia_10915448_S

La fin des régimes ?

De nouvelles découvertes permettent une approche plus complète et durable de l’équilibre pondéral La fin des régimes : Les régimes restrictifs,...
REAL-FOOD 2

Aujourd’hui c’est le FOOD REVOLUTION DAY pour l’éducation nutritionnelle des enfants

Je vous invite à soutenir l'action du chef anglais Jamie Oliver pour l'éducation nutritionnelle des enfants en signant et en faisant circuler la...
champignon de Paris

Tomates farcies au boudin sur lit de champignons

ANXIETE;DEPRESSION Difficulté: 0Temps de préparation: 20 minTemps de cuisson: 10 minNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients:  4 grosses...
SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...
Evitez de vous emmieller….

Miel, sucre complet, huile de tournesol : tout bio tout bon ?

En réponse à une question de Chantal Pineau : Le miel est un mélange de glucose et de fructose les sucres les plus rapides qui existent, plus...
pregcambreeprofil

Compléments pour la femme enceinte

Au delà des conseils alimentaires et d'évitement des toxiques, une complémentation standard implique en effet de la vitamine B9, mais aussi les...
notrepoisonquotidien couverture

Les agriculteurs premières victimes des pesticides

Sir 140 000 tonnes de pesticides répandus en Europe, 80 000 le sont en France. 1 à 3 millions de personnes intoxiquées et 200 000 décès par an...
QUINOA

Quinoa vert et rouge

Plat sans gluten riche en protéines végétales enrichi en antioxydants Difficulté: 1Temps de préparation: 20 minTemps de cuisson: 20 minNombre de...
chou-frise

Chaud-froid aux senteurs marines

Pour prendre soin de vous en douceur Difficulté: 1 Temps de préparation: 30 min Temps de cuisson: 30 min Nombre de personnes: 4 personnes...
CARTE CORONA

COMMENT RÉSISTER AU CORONAVIRUS – L’IMMUNONUTRITION A LA RESCOUSSE

Les statistiques sont écrasantes, la plupart des jeunes ne sont pas affectés, même si porteurs sains, et les personnes qui meurent du coronavirus...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.