6 Juil 2013 | 0 commentaires

Les causes de fatigue sont quasiment toujours multifactorielles : surmenage, troubles du sommeil, stress, maladie, etc…

Mais quelle que soit les causes, la restauration passe par l’optimisation de la triade calories-oxygène-magnésium-vitamines B.

L’optimisation des apports caloriques repose sur la répartition plus équilibrée des repas : petit déjeuner complet à dominante protéinée, déjeuner aux proportions protéines/glucides égales, dîner léger à dominante glucidique ainsi que sur la réduction des glucides rapides au profit des glucides lents, et des acides gras saturés et trans au profit des acides gras oméga trois (huile de colza pour assaisonner et poissons gras marinés, vapeur ou pochés – les oméga trois sont les plus faciles à brûler dans les mitochondries mais ils sont altérés par la chaleur).

L’amélioration de l’apport d’oxygène aux centrales de la production énergétique dans nos cellules, les mitochondries, peut se faire par l’aération des pièces, la respiration complète, l’activité physique, les apports en oméga trois (qui augmentent la filtrabilité érythrocytaire dans les capillaires) et l’éventuelle correction d’un déficit en fer.

Le déficit en fer ne touche que 23% des femmes ayant des règles et 5% des femmes après la ménopause (Etude Epifer). Le fer alimentaire est beaucoup mieux absorbé et toléré que le fer médicamenteux qui est pro-oxydant et pro-inflammatoire.

Les déficits en vitamines B – sont concernées principalement les vitamines B1, B2 et PP -, ne touchent qu’une minorité des patients.

Le facteur le plus commun et le plus méconnu est le déficit magnésien.

Selon les données les plus récentes 1000 calories apportent 120 mg de magnésium.

La moyenne de l’apport calorique chez la femme étant de 1700 calories, elle en reçoit 204 mg et l’homme (sur une base de 2200 calories) 264 au lieu des recommandations qui ont été fixées pour l’Europe à 375 mg et pour les Etats-Unis à 420 mg par jour.

Les apports magnésiens par l’alimentation sont donc quotidiennement trop courts de 100 à 220 mg.

Nous verrons que s’ajoute à ce manque d’apport un phénomène de surutilisation par le stress qui augmente l’excrétion urinaire du magnésium.

Le déficit en magnésium touche donc l’ensemble de la population de façon plus ou moins intense.

Sur le plan de la physiopathologie moléculaire, la première cause de fatigue est le déficit en magnésium.

La priorité, pour lutter contre les fatigues de tous ordres, est donc de prescrire une cure correctrice des déficits en magnésium.

Elle doit être associée aux consignes d’optimisation des apports caloriques et en oxygène. Dans certains cas, par exemple de tension pulsionnelle élevée, (dysfonction sérotoninergique) elle est complétée par une cure correctrice de déficits en vitamines B, et plus rarement, en cas d’objectivation par les analyses d’un manque de fer, à des conseils d’augmentation d’aliments riches en fer comme les viandes rouges et le foie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

abeilles-pesticides MORTES notreterr

Alerte des médecins sur les pesticides

Un appel de L'Alerte des Médecins sur les Pesticides (AMLP). Merci de signer et de faire circuler la pétition.          ...
reparation-adn-excision-base schéma

Réparation de l’ADN : de 500 000 à un million de lésions chaque jour sur les gènes de chaque cellule

Nos gènes sont soumis à de nombreuses agressions liées à la pollution, au rayonnement solaire, aux déchets de la combustion des calories par...
garçondevanttableaunombres

La Nutrithérapie de l’Enfant et de l’Adolescent

Je vais donner les 17 et 18 Mai à Paris une formation sur La Nutrithérapie de l'Enfant et de l'Adolescent. La santé d’un individu se construit dès...
SURPPOIDSFLORESCHÉMA

SURPOIDS : RÔLES DE LA FLORE ET DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

La flore Une autre percée majeure est la découverte que les personnes en surpoids ont une flore digestive anormale et que perturber la flore...
TARDIGRADE

L’observation de longévité, de résistances à tous les stress exceptionnelles et même d’immortalité potentielle chez les animaux donne de nouveaux espoirs

Longévités maximales observées chez l’animal Salamandre géante 55 ans Albatros royal 63 ans Condor 77 ans Cacatoès à huppe jaune 82 ans Eléphant...
dsm 5 scare

SURMEDICALISATION PSYCHIATRIQUE

Le sujet n'est pas nouveau, mais la publication du nouveau manuel DSM 5 de diagnostic des pathologies psychiatriques,...
PHOTO SURPOIDS VENTRE

SURPOIDS : UNE ÉPIDÉMIE QUI PÈSE LOURD

Une poisse mondialisée En 2014 l’Organisation Mondiale de la Santé enregistre près de 2 milliards de personnes de plus de 18 ans en surpoids,...
slider-jeanpaulcurtay

Votre Coach : Jean Paul Curtay

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans...
vitamines comprimés IMAGE

Des différentes doses en nutrithérapie

Il existe 3 niveaux de doses en nutrithérapie : 1) la dose nutritionnelle dont le but est d'apporter ce qu'il faut au quotidien pour ne pas être en...
CREVEAU STRESS HYP

Etudes d’intervention nutritionnelles 3

Les troubles, tensions, douleurs… musculaires, digestives, cardiovasculaires, gynécologiques… liés au stress, qui représentent le premier motif de...

Archives