24 Mai 2014 | 0 commentaires

La personne âgée partage avec le nourrisson et la femme enceinte le privilège du plus grand nombre de carences et de déficits nutritionnels et détient le palmarès des plus intenses.

Ceci est dû à la fois à la réduction de ses apports caloriques, de diminution des capacités d’absorption, mais aussi de métabolisation (les capacités d’utilisation par la cellule et ses outils biochimiques).

D’un côté, avec l’âge, le stress oxydatif, l’inflammation et l’exposition aux polluants de tous ordres, les seniors accumulent les pertes de cellules et les dommages sur toutes les catégories moléculaires y compris les bases nucléiques de l’ADN et les composants épigénétiques, dont la méthylation, de l’autre ils manquent de plus en plus des nutriments clés de la protection comme les vitamines C et E, les caroténoïdes, le sélénium, les acides aminés soufrés…., de l’anabolisme et de la réparation comme le zinc, les vitamines B9 et B12….

La méthylation est cruciale dans la prévention des risques cardiovasculaires, de dommages environnementaux (elle participe à la détoxification), de cancers (elle interdit l’expression de gènes responsables de l’invasivité et des métastases), et de déclin cognitif… 

Le résultat est un vieillissement accéléré et l’apparition précoce de maladies dégénératives : baisse de vision (cataracte, DMLA), presbyacousie, perte de mémoire, immunodépression, déclins hormonaux, pathologies cardiovasculaires, auto-immunes, cancers, neuro-dégénérescence dont les maladies d’Alzheimer et de Parkinson….

Par ailleurs, les vaccinations ne peuvent pas être efficaces sans corriger le statut en zinc, déficient chez 100 % d’entre eux, puisqu’on ne peut pas produire d’anticorps sans ce minéral…

De plus c’est la population qui consomme le plus de médicaments, tous,ayant de puissants effets anti-nutritionnels, comme les statines sur le coenzyme Q10, un facteur essentiel de l’énergétique, des défenses antioxydantes et de la longévité, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion sur le zinc, les inhibiteurs de la pompe à protons sur le magnésium, etc, etc…. !

Il est donc essentiel d’apprendre à établir leur statut nutritionnel et à les amener à entrer dans un programme d’amélioration de leurs apports alimentaires, de correction de leurs déficits, de compensation des effets anti-nutritionnels de leurs médicaments justifiés, ce qui n’est actuellement ni enseigné dans les facultés de médecine, ni pratiqué. On attend que les gens soient malades pour s’occuper d’eux, au mieux on dépiste plus tôt des pathologies déjà installées.

Or, le dernier Baromètre Santé indique que 84% des Français demandent que la prévention devienne l’axe prioritaire de la politique de santé.

Nous avons accumulé beaucoup de connaissances grâce à la biologie moléculaire, les études chez l’animal et les études épidémiologiques, montrant des vieillissements ralentis et une forte réduction de l’incidence des pathologies dégénératives dans plusieurs populations, méditerranéennes et asiatiques.

Ceci permet aujourd’hui de proposer, en cohérence avec toutes ces études, un programme global de ralentissement des phénomènes de sénescence et de prévention de l’ensemble des pathologies dégénératives, comprenant nutrition, complémentation, des protocoles de détoxification d’immunorenforcement, antioxydants, anti-inflammatoires, de gestion du stress et des pulsions, de réparation de l’ADN, de cardio et neuroprotection, de réinjection d’activité physique, intellectuelle, créative et de soutien émotionnel dans le quotidien.

La Nutrithérapie de la personne âgée et anti-âge sera l’objet de deux journées de formation ouvertes aux non médecins les 21 et 22 Juin à Paris (www.ienpa.com)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tolstoi années qui restent à vivre plus importantes

Le temps qui nous reste à vivre

La bonne nouvelle c'est que ces années peuvent être les plus belles… Je croyais fermement le contraire avant de voir ces visages...
personne affaiblie chimio maison-du-cancer

Soutien d’une personne sous chimiothérapie, très affaiblie

Suite à la question de Nadia La priorité est : - des nourritures faciles à consommer : semoules/flocons de céréales, bouillies, purées.... - acides...

Objectifs de la nutrithérapie

-       L’optimisation des fonctions : l’énergie, le poids et la composition corporelle, la solidité du squelette, des...
ITOOKMYPROZACTODAY

Pourquoi les médicaments sérotoninergiques sont-ils dangereux ?

Les psychotropes sérotoninergiques médicamenteux – utilisés larga manu (c’est un des « blockbuster » de Big Pharma), doivent...
SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...
BEBEHEUREUXCONTREMERE

Manifeste : Pour un sevrage non violent et la réparation des blessures affectives précoces

Le sentiment de sécurité, la confiance en soi,  la liberté d’affronter l’inconnu, de découvrir, de créer, la capacité d’aimer… trouvent leur...
image_0

Tartine craquante dopée

MENU COMPLET AVEC UN SEUL PLAT Difficulté: 1Temps de préparation: 10 minTemps de cuisson: AucuneNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients: 2...
dsm 5 scare

SURMEDICALISATION PSYCHIATRIQUE

Le sujet n'est pas nouveau, mais la publication du nouveau manuel DSM 5 de diagnostic des pathologies psychiatriques,...
Points dpouloureux fibromyalgie

Un nouveau programme pour sortir de la fibromyalgie

La fibromyalgie n’a pas été reconnue pendant longtemps et reste toujours mal comprise par les médecins qui sont formatés par des cursus encore...
inuit-child

Les modèles alimentation-santé : le modèle Inuit

Le modèle Inuit est caractérisé par : l’absence totale de glucides sauf de manière très brève et limitée pendant l’été (ce qui a permis de...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.