16 Août 2015 | 0 commentaires

Un petit déjeuner fleuri pour chasser nos toxiques

Difficulté: 1
Temps de préparation: 10 min
Temps de cuisson: 5 min
Nombre de personnes: 1 personne

Ingrédients:

15 g de thé vert biologique
1 cuillère à café de fleurs d’hibiscus séchées
300 ml d’eau minérale bien minéralisée
150 g de sojade nature
quelques cerneaux de noix
1 cuillère à café d’huile de colza biologique
1 cuillère à soupe de myrtille
1 cuillère à café de purée de fruits sans sucres ajoutés
1 cuillère à café de poudre de cannelle

Préparation:

Faire une infusion de 3 minutes du mélange thé vert – hibiscus avec l’eau à 60°/70°

Une fois l’infusion terminée, recueillir les fleurs d’hibiscus ainsi réhydratées pour le mettre dans le bol où on ajoute tous les ingrédients du petit déjeuner ; bien mélanger l’appareil, déguster de suite.

Bénéfices santé:
Une étude du Centre de recherche agronomique pour le développement (Cirad) à Montpellier loue les qualités « gustatives, nutritionnelles et médicinales », notamment contre les maladies cardiovasculaires », de la fleur d’hibiscus.

Le jus de calice d’hibiscus, appelé bissap au Sénégal, karkadé en Égypte, oseille de Guinée ou thé rose d’Abyssinie, a « des pouvoirs antioxydants » très puissants. L’association des antioxydants du thé vert et de la fleur d’hibiscus fait de cette boisson un vrai aliment protecteur contre les radicaux libres qui agressent notre organisme au quotidien.

Les bienfaits de ce petit déjeuner sont également renforcés par l’apport en protéines, dynamisantes pour le matin (sojade), de l’arginine protecteur cardiovasculaire dans la noix, d’acide gras essentiel oméga 3 : acide alpha linolénique dans l’huile de colza ; encore d’autres antioxydants dans la cannelle (Proanthocyanidines, Cinnamaldéhyde) et les myrtilles (anthocyanidines).

On peut varier les saveurs en utilisant les fleurs de bleuets qui seront plus difficiles à manger mais toujours intéressants en infusion.

Les antioxydants sont parfois utilisés par l’industrie agroalimentaire pour ralentir l’oxydation des aliments. Si certains ne sont pas nocifs d’autres le sont d’avantage.

Quelques exemples :

  • ceux qui ne posent pas de problèmes connus : E 300 à E 302 = acide ascorbique, ascorbates agissent au niveau hydrosoluble E 306 à 309 = tocophérols vitamine E</code></pre></li>

liposolubles

  • ceux qui sont potentiellement toxiques quoiqu’autorisés, ajoutés parfois dans la pâtisserie, le lait en poudre, les sauces, les soupes, les chewing-gum et autres…. E 320 = butyl-hydroxy-anisol (BHA) comme antirancissement

il est listé comme « Agent peut être cancérigène pour l’homme » au Centre International de Recherches sur le Cancer (CIRC) comme « Probablement cancérigène » à l’Association française pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC)

Les organes du foie et des intestins seraient plus vulnérables

E 321 = butyl-hydroxy-toluène (BHT) comme anti rancissement

Le butylhydroxytoluène est très vraisemblablement cancérigène
la racine toluène n’est pas là pour rassurer

il produirait plus de toxicité à faible dose que n’importe quel autre antioxydant synthétique

Crédit photo:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tomates

Entrée verte comme vitalité, rouge comme rapide

BOOSTER SON Q.I. Difficulté: 0Temps de préparation: 10 minTemps de cuisson: AucuneNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients: 2 avocats mûrs100 g...
slider-temoignages

Les témoignages des parcouronautes…

Qu'en pensent nos parcouronautes ? Frédy Perez, Nîmes : "Je voulais juste donner quelques points de repère me concernant à propos du Parcours que je...

Donner son sang serait utile aux hommes

Les etudiants s'estiment mal informes quant au don du sang. Il est dommage que l'on ne fasse pas savoir aux hommes en particulier qu'il leur serait...
10TOPALIMENTSUS20:30AN

Le surpoids et le déclin de la longévité par contamination transatlantique

Bruce Ames présentant une étude sur les 10 aliments les plus consommés par les américains de 20 à 30 ans. On comprend pourquoi il y a plus d'un...
boudin-noir-fer

Pourquoi le fer en excès est dangereux. Qui est concerné ? Que faire ?

L'excès de fer ne concerne pas seulement les personnes porteuses des anomalies génétiques qui mènent à une accumulation de fer dans...
Brocoli

Des extraits de Brocoli radioprotecteurs et anticarcinogènes ont un potentiel anti-âge !

"Le brocoli, arme inattendue contre la radioactivité" Derrière le classique "Mange tes légumes !", il y a désormais bien plus que l'injonction...
CURCUMA PHOTO

CHOLESTÉROL : LE GRAND BLUFF 11 – Les autres protecteurs cardiovasculaires

Le curcuma La curcumine, mais aussi tout un vaste ensemble d’autres principes actifs présents dans le totum du curcuma ont démontré de très...
jevotepourdonnerdesdroitsàlaterre

Engager un processus de paix entre l’homme et la nature ?

Nous tenons pour la première fois une chance sérieuse d'engager un processus de paix entre l'homme et la nature... La Guadeloupe en arrive à pire...
L-arginine-molecule

Une percée majeure en nutrithérapie : l’arginine un nouveau nutriment pour renforcer les effets du magnésium

L’arginine, un acide aminé, composant des protéines, a montré dans plusieurs études des effets anxiolytiques. La créatine, qui est dérivée de...
CARNÉ-VÉGÉTAL HOMINIDES

Un article critique Lundi Vert, fondé sur des erreurs

Les controverses sont utiles, mais à condition de s’appuyer sur des réalités. L’auteur de l’article de Contrepoints« Lundi Vert » : et si...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.