24 Oct 2013 | 0 commentaires

Le maïs peut servir de substitut à des céréales à gluten, mais contrairement au riz, au soja, au quinoa, au sarrasin… sa composition en acides aminés pose problème. Il est très riche en leucine, un acide aminé qui a des effets indésirables en excès.

La leucine :

– inhibe l’absopriton du tryptophane au niveau digestif, ce qui a été la cause de la pellagre dans le régions comme la région de Venise où suite à la (re)découverte des Amériques, la polenta est devenue populaire. Les italiens ne sachant pas comme les pré-colombiens qu’il fallait le traiter à la chaux, ont été victime de cette pathologie grave associant démence, dermatose et diarrhée due à une carence en vitamine PP (« pellagra preventive ») ou nicotinamide (une forme de vitamine B3). En effet une partie de cette vitamine est synthétisée dans notre foie à partir du tryptophane

– inhibe le passage du tryptophane dans le cerveau, ce qui réduit la production par les neurones de sérotonine, le frein des pulsions, donnant des troubles d’impulsivité, d’attirance pour le sucre, l’alcool, le tabac (mais la source principale de compétiteurs cérébraux du tryptophane est la viande qui contient non seulement de la leucine, mais de l’isoleucine et de la valine et secondairement les produits laitiers). De ce fait on peut dire que l’alimentation promue officiellement aujourd’hui via l’agriculture et les messages de santé publique obsolets comme le PNNS, contribue à des comportements de violence (routière, conjugale et autres) et de dépendances toxiques;

– favorise l’inflammation, de même que les excès de viande et de produits laitiers (la viande contient en plus deux autres puissants facteurs inflammatoires : le fer et l’acide arachidonique).

Mais, ceci dit, si les autres céréales sans gluten sont préférables, consommer deux ou trois fois du maïs par semaine, ne pose pas de problème. 

Autres réserves quant au maïs : sa culture est extrêmement gourmande en eau et très arrosée de pesticides. Et il y a évidemment la pression pour l’introduction d’OGM qui ont déjà contaminé les espèces natives au Mexique.

On pourrait considérablement améliorer la situation en réintroduisant de la biodiversité. Il existe des espèces de maïs extraordinaires, dont certaines très économes en eau (par exemple le très beau maïs bleu des indiens Hopi du Nouveau Mexique).

Il est urgent de sortir des vieux schémas techno-réductionnistes qui nous enfoncent dans des crises sanitaires et environnementales !

Pensez à ce propos à manifester votre désir de voir les chopses changer dans le bon sens à l’occasion de la prochaine renégociation de la PAC. Pétition de la Fondation Nicolas Hulot sur www.ifieldgood.org.

 – article rédigé suite à une question de Pénélope sur l’épape 32 du Parcours Okinawa (Riz et autres céréales sans gluten 3).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

arthrose mains photo

Arrêter l’arthrose

L’arthrose est la pathologie rhumatismale la plus fréquente. Elle affecte environ 10 millions de Français et est la cause d’environ 14 millions de...
Namur photo curcuma:gingembre

Effets anti-nutritionnels des médicaments et études d’intervention thérapeutiques en nutrithérapie

La quasi totalité des médicaments entraînent des effets anti-nutritionnels soit sur l’absorption, l’interférence avec le métabolisme et/ou...
eauversée

Les conséquences du manque d’eau

Une déshydratation de 1% ne déclenche pas la soif, mais peut déjà réduire les capacités optimales de performances physiques et intellectuelles. A...
fibromyalgie COUV

La Fibromyalgie : une nouvelle forme épidémique du stress

Le stress s'est exprimé à une époque où les femmes n'avaient pas le droit de vote ni de compte en banque par de sévères manifestations...

COVID – mise à jour

Coronavirus Le coronavirus n’est pas un virus particulièrement pathogène. Il l’est beaucoup moins par exemple que la grippe H5N1 qui a tué 59% des...
PHOTO de www.treehugger.com

COMPLEMENTS EN VITAMINES B, EN PARTICULIER POUR LE VÉGÉTARIEN

Suite à une question de Sir Deck sur les vitamines B pour un végétarien : Réponse : Etant donnée la fréquence statistique élevée des déficits en...
DEFORESTATION PHOTO

HUILE DE PALME : LA POLEMIQUE REBONDIT

Suite à mon dernier article sur les huiles, un internaute me transmet un article d'Hervé This, "chimiste culinaire" qui prend le parti de redonner à...
POISON PANNEAU

Stress, Fatigue : Les réponses médicamenteuses sont inappropriées, insuffisantes ou dangereuses

Les mécanismes du stress et leur prise en charge thérapeutique n’est pas encore au programme des études médicales. Il en résulte des réponses, le...
PULSIONS FRIGO PHOTO

Surpoids : recomposez vous en 10 temps 10 mouvements !

Après vous avoir invité à faire un tour des avancées considérables réalisées dans la compréhension du surpoids, partons à la conquête des outils...
Le fer au coeur des phénomènes inflammatoires, des pathologies cardiovasculaires, du vieillissement et de la mort cellulaire

Points sur lesquels les compléments nutritionnels minéro-vitaminiques doivent être mis à jour

Cinq constatations principales sont la base de la reconceptualisation des compléments alimentaires à visée de palliation des déficits journaliers...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.