Points sur lesquels les compléments nutritionnels minéro-vitaminiques doivent être mis à jour

30 Sep 2013

Cinq constatations principales sont la base de la reconceptualisation des compléments alimentaires à visée de palliation des déficits journaliers dans l’éventail complet de la population.

La première constatation qui s’impose : les compléments alimentaires minéro-vitaminiques de base actuellement ne contiennent pas les quantités de vitamine D et d’iode nécessaires pour les différentes catégories de population.

La deuxième : l’ancienne idée de tout mettre dans un complément (« tout-en-un »), au cas où l’on manquerait de quelque chose n’est plus acceptable.

En effet si certaines petites catégories de population peuvent manquer de fer (en France 23% des femmes ayant des règles, un peu plus chez les femmes enceintes et 5% des femmes après la ménopause), la majeure partie de la population présente des excès de fer, un excès qui s’aggrave progressivement avec l’âge.

Or le fer est un puissant pro-oxydant, pro-inflammatoire, facteur de croissance de virus, de bactéries et de cellules cancéreuses.

Il est négatif d’en donner à ceux qui n’en manquent pas.

Pire que cela : le fer s’oppose à l’absorption du zinc, qui lui manque dans la grande majorité de la population et qui est indispensable à toutes les opérations d’anabolisme : croissance, réparation des tissus, fertilité et à l’immunité. Le plus grave : le fer altère les vitamines antioxydantes et transforme la vitamine C en générateur de radicaux libres ! Le cuivre dont l’ANC a été reconnu trois fois surévalué a des effets similaires, simplement encore plus agressifs.

Conclusion : ni le fer, ni le cuivre ne doivent figurer dans un complément alimentaire basique. S’ils doivent être donnés, ils le doivent dans un complément indépendant donné à un repas différent du repas où est pris le complément de base. Ils sont incompatibles. L’absence de fer et de cuivre devrait être le premier critère de choix d’un complément.

De même la vitamine A (rétinol) ne doit pas figurer dans les compléments de base pour deux raisons : elle peut être tératogène (responsable de malformations) au premier trimestre de la grossesse et elle stockée dans le foie, donc ne va pas dans les lipides circulants et des membranes cellulaires, ce qui ne lui permet pas de jouer le rôle d’antioxydant.

A l’inverse, le bêta-carotène, qui se transforme en vitamine A selon les besoins, n’est pas tératogène et diffuse dans tous les lipides, ce qui lui permet d’être un excellent auxiliaire de la vitamine E.

Autre conclusion : la vitamine A doit systématiquement être remplacée dans les compléments de base par le bêta-carotène.

0 commentaires

viande carbonisée

Cuire ou ne pas cuire (et comment), that is the question….

Suite à des questions de Martine Fardeau et de Philippe Phicil. Griller induit des réactions de Maillard, une déformation des molécules. Les acides...
blianlanutri

Bilan Santé

Vous pouvez désormais faire le bilan de vos facteurs de santé-vitalité. Remplissez le questionnaire en cliquant sur le lien ci-après pour connaitre...
statines- effets indséribales IMAGE

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 4 Fibrates et statines quel rapport bénéfices/risques ?

Les fibrates Ces molécules, toujours utilisées, malgré la domination écrasante des statines, font surtout baisser les triglycérides en...

Donner son sang serait utile aux hommes

Les etudiants s'estiment mal informes quant au don du sang. Il est dommage que l'on ne fasse pas savoir aux hommes en particulier qu'il leur serait...
nutritherapiecouv

Définition de la nutrithérapie

La nutrithérapie   optimise les fonctions, prévient et traite les pathologies par :    - les techniques de changement du comportement...
Fruits-de-mer-sautes-au-basilic

Crêpe de riz au fruits de mer

Prévention par apport d'ANTIOXYDANTS Difficulté: 1 Temps de préparation: 20 min Temps de cuisson: 10 min Nombre de personnes: 1 personne...

Glucides, oses et longévité

Le glucose est évidemment indispensable à la survie, étant donné que c’est le carburant principal des cellules, et pratiquement l’unique carburant...
CURCUMA PHOTO

CHOLESTÉROL : LE GRAND BLUFF 11 – Les autres protecteurs cardiovasculaires

Le curcuma La curcumine, mais aussi tout un vaste ensemble d’autres principes actifs présents dans le totum du curcuma ont démontré de très...
magnesiumsources

ETUDES SUR APPORTS ET STATUT EN MAGNESIUM

Apports alimentaires Apports magnésiens, inflammation systémique et syndrome métabolique Dans la Women’s Health Study sur 11 686 femmes âgées de 45...
i-love-bidoche photo

To meat or not to meat ? (les études)

Les média français se sont enfin saisis de la question.  Consommons nous trop de viandes ? Je vous propose un petit voyage à travers des études...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.