Points sur lesquels les compléments nutritionnels minéro-vitaminiques doivent être mis à jour

30 Sep 2013

Cinq constatations principales sont la base de la reconceptualisation des compléments alimentaires à visée de palliation des déficits journaliers dans l’éventail complet de la population.

La première constatation qui s’impose : les compléments alimentaires minéro-vitaminiques de base actuellement ne contiennent pas les quantités de vitamine D et d’iode nécessaires pour les différentes catégories de population.

La deuxième : l’ancienne idée de tout mettre dans un complément (« tout-en-un »), au cas où l’on manquerait de quelque chose n’est plus acceptable.

En effet si certaines petites catégories de population peuvent manquer de fer (en France 23% des femmes ayant des règles, un peu plus chez les femmes enceintes et 5% des femmes après la ménopause), la majeure partie de la population présente des excès de fer, un excès qui s’aggrave progressivement avec l’âge.

Or le fer est un puissant pro-oxydant, pro-inflammatoire, facteur de croissance de virus, de bactéries et de cellules cancéreuses.

Il est négatif d’en donner à ceux qui n’en manquent pas.

Pire que cela : le fer s’oppose à l’absorption du zinc, qui lui manque dans la grande majorité de la population et qui est indispensable à toutes les opérations d’anabolisme : croissance, réparation des tissus, fertilité et à l’immunité. Le plus grave : le fer altère les vitamines antioxydantes et transforme la vitamine C en générateur de radicaux libres ! Le cuivre dont l’ANC a été reconnu trois fois surévalué a des effets similaires, simplement encore plus agressifs.

Conclusion : ni le fer, ni le cuivre ne doivent figurer dans un complément alimentaire basique. S’ils doivent être donnés, ils le doivent dans un complément indépendant donné à un repas différent du repas où est pris le complément de base. Ils sont incompatibles. L’absence de fer et de cuivre devrait être le premier critère de choix d’un complément.

De même la vitamine A (rétinol) ne doit pas figurer dans les compléments de base pour deux raisons : elle peut être tératogène (responsable de malformations) au premier trimestre de la grossesse et elle stockée dans le foie, donc ne va pas dans les lipides circulants et des membranes cellulaires, ce qui ne lui permet pas de jouer le rôle d’antioxydant.

A l’inverse, le bêta-carotène, qui se transforme en vitamine A selon les besoins, n’est pas tératogène et diffuse dans tous les lipides, ce qui lui permet d’être un excellent auxiliaire de la vitamine E.

Autre conclusion : la vitamine A doit systématiquement être remplacée dans les compléments de base par le bêta-carotène.

0 commentaires

asperger

Précocité, autisme d’Asperger, tension pulsionnelle élevée, TOC, procrastination

On a découvert chez des enfants à intelligence précoce ou "haut potentiel", une vitesse de conduction nerveuse accélérée et chez certains autistes...
centenaire sur la tete

Bonnes bases pour mieux être

Suite à une question de Philippe Lavatte : Une bonne base pour mieux être, est ce qui m'a amené à devenir nutrithérapeute...  Ayant...
LOGOTROUS COULEURS

Logo nutritionnel : les lobbys de l’agro-alimentaire ont réussi à l’édulcorer !

"L’étiquetage nutritionnel des aliments est l’un des points du projet de loi santé présenté, mercredi 15 octobre, par la ministre de la Santé...
pollutionparis TOUR EIFFEL

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 5 Lutter contre la pollution pour éviter d’encrasser ses artères

Comme nous l’avons vu dans lles textes précédents, si nous avons du cholestérol c’est pour de bonnes raisons. Il joue de nombreux rôles...
CERVEAU IMAGE PUZZLE MANQUANT

Prévention de la maladie d’Alzheimer

Suite à la question d'un internaute sur mon blog (http://jeanpaulcurtay.typepad.com/okinawa/) qui indique que ses deux parents ont fait la...
margose

Retour d’Okinawa

Comment accomoder Goya et Natto Difficulté: 0 Temps de préparation: 20 min Temps de cuisson: 30 min Nombre de personnes: 4 personnes...
CERVEAU IMAGE

Protéger son cerveau

 Suite à une question de Sylvie Deschamps sur le fait qu'on trouve 10 fois moins de démences chez les Anciens d'Okinawa que chez nous. C'est...

Donner son sang serait utile aux hommes

Les etudiants s'estiment mal informes quant au don du sang. Il est dommage que l'on ne fasse pas savoir aux hommes en particulier qu'il leur serait...
eauversée

Quantités d’eau à consommer

On devrait boire au moins un demi-litre au repas de midi car de 7 à 8 litres de liquides sont nécessaires pour la digestion.    ...
ananas

Ananas parfume piquant

DESSERT DIGESTIF Temps de préparation: 10 minTemps de cuisson: AucuneNombre de personnes: 1 personne Ingrédients:  1 tranche épaisse d'ananas2...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.