30 Sep 2013 | 0 commentaires

Cinq constatations principales sont la base de la reconceptualisation des compléments alimentaires à visée de palliation des déficits journaliers dans l’éventail complet de la population.

La première constatation qui s’impose : les compléments alimentaires minéro-vitaminiques de base actuellement ne contiennent pas les quantités de vitamine D et d’iode nécessaires pour les différentes catégories de population.

La deuxième : l’ancienne idée de tout mettre dans un complément (« tout-en-un »), au cas où l’on manquerait de quelque chose n’est plus acceptable.

En effet si certaines petites catégories de population peuvent manquer de fer (en France 23% des femmes ayant des règles, un peu plus chez les femmes enceintes et 5% des femmes après la ménopause), la majeure partie de la population présente des excès de fer, un excès qui s’aggrave progressivement avec l’âge.

Or le fer est un puissant pro-oxydant, pro-inflammatoire, facteur de croissance de virus, de bactéries et de cellules cancéreuses.

Il est négatif d’en donner à ceux qui n’en manquent pas.

Pire que cela : le fer s’oppose à l’absorption du zinc, qui lui manque dans la grande majorité de la population et qui est indispensable à toutes les opérations d’anabolisme : croissance, réparation des tissus, fertilité et à l’immunité. Le plus grave : le fer altère les vitamines antioxydantes et transforme la vitamine C en générateur de radicaux libres ! Le cuivre dont l’ANC a été reconnu trois fois surévalué a des effets similaires, simplement encore plus agressifs.

Conclusion : ni le fer, ni le cuivre ne doivent figurer dans un complément alimentaire basique. S’ils doivent être donnés, ils le doivent dans un complément indépendant donné à un repas différent du repas où est pris le complément de base. Ils sont incompatibles. L’absence de fer et de cuivre devrait être le premier critère de choix d’un complément.

De même la vitamine A (rétinol) ne doit pas figurer dans les compléments de base pour deux raisons : elle peut être tératogène (responsable de malformations) au premier trimestre de la grossesse et elle stockée dans le foie, donc ne va pas dans les lipides circulants et des membranes cellulaires, ce qui ne lui permet pas de jouer le rôle d’antioxydant.

A l’inverse, le bêta-carotène, qui se transforme en vitamine A selon les besoins, n’est pas tératogène et diffuse dans tous les lipides, ce qui lui permet d’être un excellent auxiliaire de la vitamine E.

Autre conclusion : la vitamine A doit systématiquement être remplacée dans les compléments de base par le bêta-carotène.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

stress

La fatigue et le stress en tête des causes de consultation

La fatigue, les troubles musculo-squelettiques  - dont beaucoup sont algiques, comme les maux de dos, de cou ou de tête - , les perturbations...

CONTRE L’ABUS UBUESQUE DE BENZODIAZEPINES

Bruno Vellas, responsable du gérontopôle du CHU de Toulouse, propose une solution des plus concrètes : "On sait que l'anxiété augmente à la tombée...
cryothérapie corps entier photo

Du froid comme médicament (en hommage à mon père)

Le froid est un médicament. Quand on se cogne, tout le monde sait qu'il faut appliquer quelque chose de froid pour réduire l'inflammation....
statines- effets indséribales IMAGE

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 4 Fibrates et statines quel rapport bénéfices/risques ?

Les fibrates Ces molécules, toujours utilisées, malgré la domination écrasante des statines, font surtout baisser les triglycérides en...
IENPA BANDEAU

Cycle de formation en Nutrithérapie Approfondie

J'ai enseigné une formation en  Nutrithérapie Pratique depuis 1989 en France et dans une vingtaine de pays. J'ai décidé d'arrêter cette...
monsanto les Verts de Rage

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l’alimentation 2013 pour promouvoir les OGM

Article de Benjamin Sourice "Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste...
killercoke affiche

CACA COLA

Une jeune journaliste courageuse qui prend pour surnom "l'emmerdeuse", addict au Coca Cola, enquête pour savoir ce qu'elle boit. La formule, la...
OLIVIER AMEISEN

Dépendances : on ne peut pas faire l’économie des vitamines B et du magnésium (à propos de la disparition d’Olivier Ameisen)

  Dans Le Monde du 19 Juillet, Sandrine Blanchard, Sandrine Cabut et Catherine Vincent écrivent : "Pour des milliers de malades, il...
nac superman

Quatrième point nécessitant une mise à jour des compléments alimentaires

La quatrième constatation est que nombre de composants protecteurs ne figurent pas dans les complexes. C’est le cas de la vitamine K. La vitamine K...
STRESSFUITEURINAIREMAGNESIUM SCHEMA

Le cercle vicieux du stress et de la fatigue

Lorsque, sous l'effet du signal envoyé par la noradrénaline des surrénales, le calcium entre massivement dans la cellule il entraîne une sortie...

Archives