3 Juin 2013 | 0 commentaires

Difficulté: 

1

Temps de préparation: 

1 heure

Temps de cuisson: 

20 min

Nombre de personnes: 

4 personnes

Ingrédients: 

Une petite tasse d’AZUKIS (petits haricots rouges)
Eau bien minéralisée, exemple contrexeville
5g d’undaria pinnatifida (forme sèche de wakamé)
4 filets de POULET biologique
2 cuillères à soupe de GINGEMBRE frais finement haché
Un petit poivron rouge
Vinaigrette à l’huile de COLZA biologique aromatisée avec 2 cuillères à soupe de PERSIL
Une petite laitue
huile d’OLIVE
Sel, tamari

Préparation: 

 

Tremper une nuit les haricots dans l’eau minérale salée 

Les rincer à l’eau courante 

Cuire  dans l ‘eau minérale non salée avec  une c. à soupe de gingembre, les algues  à petit feu, à couvert  

Il faut compter environ une heure , mais il est préférable de goûter de temps en temps selon la consistance souhaitée, les azukis restent toujours un peu croquants 

Egoutter, s’il reste de l ‘eau de cuisson ; saler avec le tamari et réserver au frais 

Parer et laver la salade, l’essorer

Les filets de poulet sont escalopés finement , poêlés à feu très doux dans un peu d ‘huile

d’olive jusqu’à cuisson, à couvert ,  et une c. à soupe de gingembre 

 Réserver au chaud 

 Découper la pulpe du poivron en lanières fines 

Dans un grand saladier, mélanger le poivron, la laitue, les haricots rouges avec les algues assaisonner avec la vinaigrette aux fines herbes, bien  remuer l ‘ensemble, verser au dernier moment les blancs de poulet tièdes, servir de suite.

Bénéfices santé: 

Quelques informations sur

La vitamine B3 ou PP ou niacine

Elle sert :
à réparer les gènes
à produire de l’énergie
à faire  baisser le cholestérol et les triglycérides
à favoriser la synthèse de la sérotonine

Où la trouver ?

Aliments   mg/100g                                     

Foie             5 à 25                                    
Poivron          15                                      
Poulet            14                                        
Thon              13                                       
Dinde             11                                        
Saumon          10                                        
Autres viandes et poissons                2 à 15
Champignons  3.1 à 5.2                               
Pain complet ou demi-complet      2.9 à 3.9
Céréales complètes
ou demi-complètes                         0.9 à 1.7
Légumineuses   0.6 à 1.7                             
Pomme de terre    0.5 à 1.5                        

En pratique :

Les  compléments sont  –  soit la nicotinamide (la forme la plus prescrite)
                                    – soit l’acide nicotinique  
 de maniement plus délicat et peut être toxique (fait baisser le cholestérol et les triglycérides) 

La vitamine  C ou  acide ascorbique

C’est une vitamine hydrosoluble présente dans notre corps,  surtout dans les globules blancs (leucocytes), le foie , la rate , les glandes endocrines ( surrénales ,  ovaires , hypophyse ) , les tissus péridentaires ( gencives ) et le cristallin de l’œil .  

C’est la plus fragile des vitamines (avec la B1) , et on l’utilise comme indicateur du maintien de la qualité vitaminique des aliments.
Elle n’aime que le PH acide.

A quoi sert-elle ?

à la prévention antioxydante
à la stimulation et l’entretien du collagène
à la synthèse de certains neuromédiateurs
à l’absorption du fer
à l’élimination de métaux toxiques et d’autres polluants
à maintenir le glutathion actif , et à recycler la vitamine E
à l’énergie musculaire à l’effort
à la défense immunitaire ( antirhume en particulier )
à agir comme un  antihistaminique
à protéger contre l’apparition précoce de la cataracte
à la prévention de certains cancers

Où la trouver ?
Aliments  mg/100g                                      

Les fruits :

Acérola                          1300                                           
Cynorhodon                   1000                        
Baies d’aubépine   160 à 800                          
Goyave                   250 à 300                         
Kiwi                         80 à 200                            
Cassis                              180                            
Fraises                        40 à 90                           
Cerise                        56 à 77                          
Papaye                               64                        
Mangue                              62                        
Citron, orange                    50                      
Pamplemousse                 40 

Les légumes :

Chou vert               120 à 180                
Persil                            170                    
Chou de Bruxelles, brocoli          80 à 150
Epinards               50 à 90                          
Chou-fleur            60 à 80                        
Cresson                 75 à 79                         
Poivron                 20 à 33                           
Oignons                10 à 30                           
Radis                            25                         

Viandes :

Abats               10 à 40                               
Bœuf , porc , poisson                          0 à 2

Lait :

Lait de vache                                      1 à 2
Lait maternel                                      3 à 6

En  pratique

En cas de supplémentation Ne jamais choisir de la vitamine C tamponnée ou associée dans le même complexe à du fer ou du cuivre
Prendre par petites quantités à la fois (125 mg), de préférence après les repas,
Attention,ne pas en prendre quand on est atteint d’hémochromatose

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...
PLASTIQUES AVEC SANS PERTURB ENDOC

INVASION DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : DES RIVIÈRES AU ROBINET, DES EMBALLAGES À L’ASSIETTE

6ème acte : rivières empoisonnées On compte en 2013 550 sites terrestres en France contaminés par les PCB (polychlorobiphényles) ou...
maquereau-omega3

Saumon Accouplé au Maquereau

FACON SIMPLE DE MANGER UN MAXIMUM D'OMEGA 3 Difficulté: 2Temps de préparation: 30 minTemps de cuisson: AucuneNombre de personnes: 4 personnes...
VIANDES GRILLES PHOTO

Faut il arrêter de manger de la viande ?

Le débat explose de tous les côtés ces jours ci. Hier l'OMS annonce qu'elle déclare la viande rouge carcinogène probable. Ce soir dans l'émission...
hibiscus

Les fleurs du bien-être

Un petit déjeuner fleuri pour chasser nos toxiques Difficulté: 1 Temps de préparation: 10 min Temps de cuisson: 5 min Nombre de personnes: 1...
blianlanutri

Bilan Santé

Vous pouvez désormais faire le bilan de vos facteurs de santé-vitalité. Remplissez le questionnaire en cliquant sur le lien ci-après pour connaitre...
cerveaubleuendorphines

RESPIRATION ET PLAISIR

Suite à un commentaire de Marguiss à propos de "Musculation 4", la quarante cinquième étape du Parcours Okinawa : "Cela semble aller de...
RHUME PHOTO

LE TEMPS DES INFECTIONS APPROCHE. POURQUOI SOMMES NOUS VULNERABLES ?

Nous sommes porteurs de germes et chaque jour en contact avec de nombreux autres. Nous ne succombons pas pour cela sans cesse à des infections. Nous...
anorexique homme

Comment aider un jeune homme qui a des tendances obsessionnelles et anorexiques ?

Suite à une question de Lisart : "J'aimerais savoir comment aider ce jeune au prise depuis de nombreuses années à des peurs... Il mange très...
abeilles-pesticides MORTES notreterr

Alerte des médecins sur les pesticides

Un appel de L'Alerte des Médecins sur les Pesticides (AMLP). Merci de signer et de faire circuler la pétition.          ...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.