31 Mai 2013 | 0 commentaires

–       L’optimisation des fonctions : l’énergie, le poids et la composition corporelle, la solidité du squelette, des articulations, des tendons, les fonctions digestives, d’absorption, de métabolisation, d’élimination, les défenses anti-infectieuses et immunitaires en général (rôles dans les cancers), de protection anti-inflammatoires, de modulation hormonale, de reproduction (fertilité masculine, féminine, grossesse, accouchement), de croissance physique et de développement cérébral, de performances physiques et intellectuelles, de résistances aux stress, de la concentration, de l’humeur et des capacités de décision et d’adaptation, de détoxification, de réparation (ADN, protéines, membranes cellulaires, tissus, vaisseaux, coeur, cerveau,  peau, tendons, cartilages, muscles, etc…), de ralentissement du vieillissement et de longévité en bonne santé…

–       Prévention des altérations des cellules germinales, préservation du patrimoine génétique et des capacités reproductrices, prévention des pathologies aigues (infectieuses, allergiques, etc…) et chroniques (SEP, dégénératives : cancers, maladies cardiovasculaires, etc…)

–       Réduction de la consommation de médicaments et de procédures médicales, réduction des effets secondaires des médicaments (compensation des effets anti-nutritionnels et facteurs protecteurs) et procédures médicales (ex : irradiation lors d’un scanner, infections nosocomiales)

–       Traitement et co-traitement des pathologies qu’elles soient génétiques, aigues, chroniques ou dégénératives – quels que soient les outils utilisés : allopathie, chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, psychothérapie, phytothérapie, acuponcture, ostéopathie, homéopathie, etc… un patient dont l’énergie n’a pas été restaurée et dont les déficits et les surcharges nutritionnelles n’ont pas été corrigées ne peut pas bénéficier pleinement du potentiel thérapeutique de ces thérapeutiques – il faut de plus tenir compte des effets anti-nutritionnels et de surutilisation liés à ces thérapeutiques

*       par ailleurs les aliments et nutriments ont des effets pharmacologiques qui permettent de réduire l’intensité de ces traitements et donc leurs effets secondaires

         

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68078

Crème onctueuse de légumes souterrains

Découverte de tubercules et de racines peu employées. Mettre de la couleur dans le plat est essentielDifficulté: 1Temps de préparation: 30 minTemps...
116 ans gateau anniversaire

Longévité, ralentissement du vieillissement, prévention des pathologies dégénératives, stress oxydatif et nitratif, glycation, détoxification, DNA repair….

En 1890 un Français avait une espérance de vie de 46 ans, une Française de 49 ans. En 100 ans nous avons gagné 30 ans d’espérance de vie. Le...
reparation-adn-excision-base schéma

Réparation de l’ADN : de 500 000 à un million de lésions chaque jour sur les gènes de chaque cellule

Nos gènes sont soumis à de nombreuses agressions liées à la pollution, au rayonnement solaire, aux déchets de la combustion des calories par...
Namur photo curcuma:gingembre

Effets anti-nutritionnels des médicaments et études d’intervention thérapeutiques en nutrithérapie

La quasi totalité des médicaments entraînent des effets anti-nutritionnels soit sur l’absorption, l’interférence avec le métabolisme et/ou...
CERVEAUROUAGES PHOTO

AUTISTES ET AUTODIDACTES CONTRE LE TERRORISME

Dans le documentaire de la BBC www.youtube.com/watch ?v=26V0CabwUvo le prix Nobel Daniel Kahneman et ses collaborateurs expliquent...
CHOCO CARRES

Y auraient-il de « bonnes drogues « pour remplacer le sucre, l’alcool, le surpoids, la cigarette et les médicaments sérotoninergiques ?

«Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » écrivait Musset. Et Baudelaire, dans ses Petits poèmes en prose : « Il faut être...
L-arginine-molecule

Une percée majeure en nutrithérapie : l’arginine un nouveau nutriment pour renforcer les effets du magnésium

L’arginine, un acide aminé, composant des protéines, a montré dans plusieurs études des effets anxiolytiques. La créatine, qui est dérivée de...
UV

Peut on rendre sa peau moins vulnérable aux effets négatifs du soleil ?

Pourquoi se protéger des excès de solail ? 5% du rayonnement solaire qui nous atteint est composé de rayons ultra-violets :  des UVA...
SURPOIDS INFLAMMATION ILLUSTRATION

SURPOIDS : A QUOI SERT LA GRAISSE ? PERCÉES DE LA RECHERCHE 1

La graisse cela sert à quoi ? Si, comme nous l’avons vu, la graisse sert de réserve énergétique, nettement plus importante chez la femme que...
Evitez de vous emmieller….

Miel, sucre complet, huile de tournesol : tout bio tout bon ?

En réponse à une question de Chantal Pineau : Le miel est un mélange de glucose et de fructose les sucres les plus rapides qui existent, plus...

Archives