11 Mar 2015 | 0 commentaires

Les 21 et 22 Mars à Paris, je vais donner deux journées qui peuvent intéresser autant les personnes désireuses d’investir dans leur capital santé et dans un programme longévité que les thérapeutes, résumant les grandes avancées réalisées ces dernières années dans les études.

Etudes sur les apports et complémentations en prévention 

Tout le monde a entendu dire que la consommation de fruits et légumes a un effet préventif sur la plupart des maladies. que disent les études pour chacune d’entre elles ?

Est ce que les végétariens sont protégés ? Est ce que les mangeurs de viande, les consommateurs de poissons, d’œufs, font plus de pathologies que les végétariens ou les végétaliens ?

Lorsque l’on varie le rapport entre végétaux et protéines animales, que se passe-t-il sur le plan des risques de surpoids, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de pathologies inflammatoires ou allergiques, de cancers, de pathologies neuro-dégénératives ?

Quelles sont les maladies que les consommateurs de produits laitiers font plus que les non consommateurs ? Sont ils protégés de l’ostéoporose ? Le yaourt est-il protecteur ou délètère ?

Les chercheurs ont mis au point plusieurs techniques d’évaluation du caractère inflammatoire d’une alimentation ou même de l’effet pro-oxydant d’un repas en post-prandial. Ces mesures sont elles corrélées à l’apparition de pathologies ?

La consommation de poissons et/ou d’acides gras oméga trois, de polyphénols et en particulier de thé, de vin rouge, de chocolat noir, de grenade, est-elle protectrice ? Quelle quantité d’alcool devient plus négative que les polyphénols apportés ?

Ajouter des aromates, du curcuma, des alliacés (ail, oignon…), des crucifères, des fibres, des phyto-oestrogènes à son menu est-il suivi d’effets préventifs ?

Un véritable tsunami d’études et de méta-analyses dont la plupart ont été publiées ces dernières années nous apportent une corne d’abondance de réponses à ces questions.

Ceci non seulement va être extrêmement utile en pratique quotidienne de nutrithérapie, mais sonne le glas de la médecine techno-réductionniste.

Avec la mise à disposition d’un tel bagage il n’est plus tenable aujourd’hui de ne pas faire profiter à chacun de ces outils puissants de prévention globale.

Les 21 et 22 Mars 2015 de 10H à 17H au Novotel Berthier (75017).

Informations et inscriptions  en ligne sur www.ienpa.com.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ANC COUV

Les critères de formulation des compléments nutritionnels doivent être révisés

Depuis la création des apports quotidiens recommandés par un décret qui date de 1912 et qui n'a pas été fondamentalement mis à jour,...
cryothérapie corps entier photo

Du froid comme médicament (en hommage à mon père)

Le froid est un médicament. Quand on se cogne, tout le monde sait qu'il faut appliquer quelque chose de froid pour réduire l'inflammation....
notrepoisonquotidien couverture

Les agriculteurs premières victimes des pesticides

Sir 140 000 tonnes de pesticides répandus en Europe, 80 000 le sont en France. 1 à 3 millions de personnes intoxiquées et 200 000 décès par an...
AFICHES METRO PARIS

LE MOUVEMENT DU LUNDI VERT DÉMARRE TRÈS FORT

Suite au Meatless Monday lancé par la Johns Hopkins University en 2003 (relancé par Paul MacCartney en 2009) et qui a été introduit dans 40 pays, la...

Objectifs de la nutrithérapie

-       L’optimisation des fonctions : l’énergie, le poids et la composition corporelle, la solidité du squelette, des...
Tolstoi années qui restent à vivre plus importantes

Le temps qui nous reste à vivre

La bonne nouvelle c'est que ces années peuvent être les plus belles… Je croyais fermement le contraire avant de voir ces visages...
Evitez de vous emmieller….

Miel, sucre complet, huile de tournesol : tout bio tout bon ?

En réponse à une question de Chantal Pineau : Le miel est un mélange de glucose et de fructose les sucres les plus rapides qui existent, plus...
douleur-dos-stress

COMMENT REDUIRE SA VULNERABILITE AU STRESS ?

Suite à la question d'un étudiant souffrant de fortes perturbations digestives et urinaires, "handicapantes" comme il le dit, liées au stress :...

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 6 comment lutter efficacement et durablement contre le surpoids et le diabète

Le surpoids est associé à la fois à de l’inflammation et à l’élévation d’autres facteurs de risques cardiovasculaires comme l’intolérance au...
Fotolia_10915448_S

La fin des régimes ?

De nouvelles découvertes permettent une approche plus complète et durable de l’équilibre pondéral La fin des régimes : Les régimes restrictifs,...

Archives