13 Oct 2013 | 0 commentaires

En réponse à un commentaire de Chantal Pineau sur Facebook :  » Comme les compléments alimentaires restent difficiles à doser sans l’aide d’un professionnel de la santé , je pense que d’abord l’essentiel est d’apporter vitamines et nutriments à notre organisme par une alimentation équilibrée et appropriée à nos carences »

Bien sûr Chantal, mais plusieurs vitamines et minéraux ne sont pas apportés suffisamment par une alimentation même bien choisie :

la vitamine E (4,5 mg quotidiens contre 30 pour ne pas faire de déficit et autour de 100 pour se protéger)

le magnésium (240 mg d’apport journalier alors que la recommandation pour ne pas être en carence est autour de 400 et que le stress en fait perdre chaque jour)

– la vitamine D , surtout l’hiver (80% de Français déficients), la vitamine B6 (plus de 90% des français en manque d’apport)

–  l’iode (100 mcg d’apport au lieu des 200 requis).

D’autres s’ajoutent en fonction des populations, par exemple après 60% 100% des seniors manquent de zinc, indispensable pour la reconstruction des tissus, les défenses anti-infectieuses, l’élimination des cellules cancéreuses, etc…).

S’ajoute à cela que nous sommes supplémentés en permanence par plus de 100 000 polluants dans l’air, l’eau, les aliments et leurs emballages, les transports, le travail, les vêtements, les médicaments, les cosmétiques, etc… Or ces polluants sur-utilisent des antioxydants, des détoxifiants….

C’est la raison pour laquelle il est techniquement nécessaire de prendre tous les jours des compléments nutritionnels… :

* un complément généraliste sans fer ni cuivre, avec des compensateurs de la pollution (ex la gamme Multidyn)

*  du magnésium liposoluble avec des fixateurs (ex D Stress Booster)

* et de la vitamine D l’hiver.

Après restent :

* le diagnostic et la correction de déficits qui relèvent en effet d’une intervention professionnelle

*  l’adaptation des apports aux besoins dans chaque circonstance (grossesse, croissance, vulnérabilité aux infections, maladies, etc…)

* et des interventions plus actives pour réduire les risques de maladies, en particulier liées au vieillissement…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEZARDS

Un seul repas en début de vie entraîne des différences durables

L'importance de la nutrition dans la fertilté, dans le déroulement de la gestation, dans le développement in utero, en particulier férébral, dans la...
STRESS TYPO

Stress, anxiété, fatigue : le premier réflexe, le magnésium

Suite aux évènements qui ont bouleversé notre société, il est important de comprendre les mécanismes du stress et comment garder plus...
eauversée

Les conséquences du manque d’eau

Une déshydratation de 1% ne déclenche pas la soif, mais peut déjà réduire les capacités optimales de performances physiques et intellectuelles. A...
pregcambreeprofil

Compléments pour la femme enceinte

Au delà des conseils alimentaires et d'évitement des toxiques, une complémentation standard implique en effet de la vitamine B9, mais aussi les...
fatigue

Causes et traitement des fatigues

Les causes de fatigue sont quasiment toujours multifactorielles : surmenage, troubles du sommeil, stress, maladie, etc... Mais quelle que soit les...
SCHEMA PERT ENDOC

Les perturbateurs endocriniens mettent de nombreuses espèces en péri, dont l’espèce humaine : PETITION VITALE

« Nous pulvérisons les ormes, et au printemps suivant nul merle n’y chante… parce que le poison a fait son chemin, pas à pas, de la...
points fibromyalgie

Se sortir de la fibromyalgie

Extrait d'une interview pour www.lanutrition.fr : Lanutrition.fr : En quoi l’approche présentée dans votre livre est-elle nouvelle ?...
TARDIGRADE

L’observation de longévité, de résistances à tous les stress exceptionnelles et même d’immortalité potentielle chez les animaux donne de nouveaux espoirs

Longévités maximales observées chez l’animal Salamandre géante 55 ans Albatros royal 63 ans Condor 77 ans Cacatoès à huppe jaune 82 ans Eléphant...
CERVEAU TENU MAINS

SURPOIDS : LES RÉGIMES SONT CONTRE-PRODUCTIFS

Quand les régimes mènent à la catastrophe Si vous avez suivi mon raisonnement, vous avez probablement déjà perçu pourquoi les traitements proposés...
ire

De la drogue dans nos assiettes

De la drogue dans nos assiettes, un documentaire éloquent ! Les géants de l’industrie agro-alimentaire fournissent 80% des aliments consommés,...

Archives