30 Juil 2014 | 0 commentaires

Le soleil nous apporte de la lumière, de la chaleur, mais aussi la totalité de l’énergie qui permet la vie.

Les rayons ultra-violets percutent les feuilles des plantes, qui, comme des panneaux solaires, extraient l’énergie reçue pour produire à partir de l’eau (H2O), et l’oxygène que nous respirons, et le carburant principal des êtres vivants, des glucides ou sucres lents. Nous brûlons ensuite ces glucides apportés par les plantes ou les animaux qui ont consommé ces plantes grâce à cet oxygène.

Toute notre énergie provient donc de la triade soleil-eau-plantes.

Sans le soleil, pas d’énergie, pas de vie. L’énergie est aussi le nerf de la guerre pour toute fonction. Pas seulement bouger, se défendre contre les virus et les bactéries, neutraliser les polluants, se réparer.

L’énergie est la base de la santé et, quand on est malade, de la guérison. Sans énergie suffisante, aucun traitement ne peut donner de résultat satisfaisant.

Les rayons ultra-violets permettent aussi la production de vitamine D à partir de composés présents dans les végétaux.    

Or la vitamine D n’est pas seulement nécessaire à l’absorption du calcium, mais une véritable hormone, dont le manque entraîne des vulnérabilités aux infections, augmente les risques de cancers de la prostate, du sein et du colon, les allergies, le diabète, la maladie d’Alzheimer et accélère le vieillissement….

Les plantes sont par ailleurs les aliments les plus riches en autres vitamines, magnésium et principes actifs protecteurs de la santé, comme les polyphénols.

Par ailleurs, 60% de ce qui compose nos corps est de l’eau. Sans eau, non seulement pas d’énergie, mais pas de circulation des molécules dans le tube digestif, le sang et les organes.
Si l’eau est polluée, elle amène partout où elle va des toxiques qui vont endommager les molécules qui nous composent, dont l’ADN, notre informatique cellulaire, perturber les cellules et contribuer à la plupart des maladies connues.

On reconnaît aujourd’hui le rôle – jusqu’à présent très sous-estimé – des polluants dans : les malformations, la dépression des défenses immunitaires, le surpoids, le diabète, les cancers, l’hyperactivité, les troubles neuropsychologiques et la maladie de Parkinson.

Pour sa santé, il est donc fondamental de consommer l’eau la moins polluée possible, privilégier les fruits et légumes biologiques locaux dans son alimentation et de bien gérer son exposition au soleil.

(présentation d’une conférence que je vais donner à Point à Pitre en Guadeloupe le 2 Octobre 2014 pour l’Association Aplamedarom)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MICHAEL MOSS SALT SUGAR FAT

Sel Sucre Gras : Comment les géants de l’agroalimentaire nous en ont rendu accrocs

Les dealers de l'agroalimentaire... sur le livre de Michael Moss, Salt Sugar Fat : How the Food Giants Hooked Us (Sel Sucre Gras : Comment les...
LEZARDS

Un seul repas en début de vie entraîne des différences durables

L'importance de la nutrition dans la fertilté, dans le déroulement de la gestation, dans le développement in utero, en particulier férébral, dans la...
complements-alimentaires PHOTO

Compléments alimentaires : l’alimentation ne suffit-elle pas ?

En réponse à un commentaire de Chantal Pineau sur Facebook : " Comme les compléments alimentaires restent difficiles à doser sans l'aide d'un...
CANCER STATS GRAPH

Entre 1980 et 2012 le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqué chaque année en France a plus que doublé

"Avec 56 800 nouveaux cas en 2012 et 8 900 décès par an, le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l'homme, et la troisième cause de...
LEMEILLEURMEDICAMENTCESTVOUS COUV

Le meilleur médicament, c’est vous

Frédéric Saldmann donne quelques exemples de façons non médicamenteuses de se soigner. Il y en a beaucoup d'autres : par exemple, la respiration...

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 6 comment lutter efficacement et durablement contre le surpoids et le diabète

Le surpoids est associé à la fois à de l’inflammation et à l’élévation d’autres facteurs de risques cardiovasculaires comme l’intolérance au...
cerveaubleuendorphines

RESPIRATION ET PLAISIR

Suite à un commentaire de Marguiss à propos de "Musculation 4", la quarante cinquième étape du Parcours Okinawa : "Cela semble aller de...
perturbateursendocrinienseffetscorps

RAPPORT DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE SUR LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

"Certains perturbateurs endocriniens sont naturels alors que d’autres, présents dans les pesticides, les appareils électroniques, les produits...
screammunchsimpson

La physiopathologie moléculaire du stress et de l’anxiété

Le stress est lié à une menace potentielle sur le territoire nécessaire pour la survie de l’individu ou de l’espèce (sécurité, nourriture,...
INUITHUNTER

Les avantages santé du modèle inuit

Hugh Sinclair, un médecin anglais, descendant du roi viking de Finlande Woldinius, observe une fréquence très faible des pathologies inflammatoires,...

Archives