14 Juil 2013 | 0 commentaires

Le stress est devenu un véritable épiphénomène de nos sociétés dans lesquelles il s’est, ces dernières années considérablement amplifié.

Alors que seule une population très restreinte était concernée par ce qu’on a appelé successivement « hystérie », « névrose », « troubles psychosomatiques », « psychasthénie », « spasmophilie » avec son aboutissement le plus spectaculaire, la crise de tétanie, on assiste à une véritable épidémie de troubles musculo-squelettiques devenus l’un des premiers postes de dépenses de santé, de dépressions et de fibromyalgie, un syndrome de fatigue chronique algique, résultat d’une accumulation de stress aigues et chroniques. 

Le stress, la fatigue et leurs manifestations multiples, ainsi que les pathologies qui y sont associées, ont augmenté dans toutes les catégories de populations : enfants, adolescents – parmi les plus touchés -, ouvriers, cadres, professions libérales, seniors…. 

Parmi les chiffres publiés on relève que 

23% des Français se sentent stressés tous les jours ou presque
52% connaissent des problèmes de sommeil à cause du stress
47% ressentent une fatigue fréquente qu’ils estiment due au stress
(Ipsos, 2008).

Selon une étude menée par l’INRS et Arts et Métiers Paris Tech, le coût social du stress professionnel en France se serait élevé en 2007, a minima, à 2 à 3 milliards d’euros (INRS, 2010) alors qu’il était évalué à entre 800 millions et 1,6 milliards par le même institut en 2008.

Le stress est le deuxième problème de santé le plus répandu dans le monde  du travail, il touche 22 % des travailleurs de l’Europe des 27.

Les études indiquent que le stress est à l’origine de 50 à 60 % de l’absentéisme. Cela représente des coûts énormes, tant en termes de souffrance humaine qu’en raison de la réduction des performances économiques (EU-Osha, 2009)
64% des travailleurs déclarent éprouver des symptômes de stress, mais seuls 6% des travailleurs ont affirmé consulter la médecine du travail lors d’un stress d’origine professionnel (Anact)

37% ressentent une fatigue importante (60% chez les personnes stressées)

29% se disent victimes de tensions musculaires (Anact/CSA, 2009).      

En France, les troubles musculo-squelettiques représentent la première cause de maladie professionnelle reconnue avec 43 000 cas en 2011, soit une augmentation de près de 10% par rapport à 2010 (Assurance Maladie, 2011).

44% des salariés stressés souffrent de troubles du sommeil (Anact/CSA, 2009).

80% des sondés sont préoccupés par « le stress au travail » et ne seraient pas étonnés que la vague de suicides, à laquelle nous sommes tous confrontés actuellement, s’étende à d’autres entreprises (Obéa-Infraforces, 2009)

Au moins 1 million de personnes se suicident chaque année dans le monde (OMS)

La proportion de suicides augmente chez les jeunes depuis 50 ans environ.

En France, le suicide représente la 2ème cause de mortalité chez les 15-24 ans et la première chez les 25-34 ans.

Les personnes sans emploi se suicident davantage que celles qui travaillent. Or le chômage n’a jamais été aussi élevé en France.

Les professions médicales ou para-médicales, semblent augmenter le risque de suicide (elles ont facilement accès aux médicaments) (www.pratis.com).

74% des étudiants s’avouent stressés (Ifop, 2009), 35,4% d’entre eux déclarent avoir des difficultés à gérer leur stress  (Csa/Smerep, 2009)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CERVEAU IMAGE

Protéger son cerveau

 Suite à une question de Sylvie Deschamps sur le fait qu'on trouve 10 fois moins de démences chez les Anciens d'Okinawa que chez nous. C'est...
eauversée

Quantités d’eau à consommer

On devrait boire au moins un demi-litre au repas de midi car de 7 à 8 litres de liquides sont nécessaires pour la digestion.    ...
soleil herbes

SOLEIL, EAU, PLANTES ET SANTÉ

Le soleil nous apporte de la lumière, de la chaleur, mais aussi la totalité de l’énergie qui permet la vie. Les rayons ultra-violets percutent les...
légumineuses

Recette végétarienne

LES LEGUMINEUSES A APPRIVOISER AU QUOTIDIEN Difficulté: 1 Temps de préparation: 20 min Temps de cuisson: 45 min Nombre de personnes: 4 personnes...
image

Formation : Le syndrome métabolique, le diabète, les pathologies cardio-vasculaires du 14 et 15 septembre

Docteur, Madame, Monsieur, Dans le cadre de la formation de Nutrithérapie organisée par l’IENPA, avec le docteur Jean Paul CURTAY, j’ai le plaisir...
chocolat PHOTO

Deux journées sur les relations entre alimentation et santé

Les 21 et 22 Mars à Paris, je vais donner deux journées qui peuvent intéresser autant les personnes désireuses d'investir dans leur capital...
SURPECHE

Surpêche

Le délire. Presque 2 milliards d'hameçons déployés chaque année. 80 à 90% des organismes marins pêchés rejetés à la mer morts pour ne garder que le...
jevotepourdonnerdesdroitsàlaterre

Engager un processus de paix entre l’homme et la nature ?

Nous tenons pour la première fois une chance sérieuse d'engager un processus de paix entre l'homme et la nature... La Guadeloupe en arrive à pire...
MAL_ETRE-JEUNES

SURPOIDS : LES FACTEURS STRESS ET PULSIONS

Le stress, moteur de la prise de poids Le stress est une situation où l’on se sent – que ce soit objectivement ou subjectivement – menacé dans ses...
QUINOA

Quinoa vert et rouge

Plat sans gluten riche en protéines végétales enrichi en antioxydants Difficulté: 1Temps de préparation: 20 minTemps de cuisson: 20 minNombre de...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.