31 Mai 2013 | 0 commentaires

Les surcharges sont surtout liées aux déséquilibres osmotiques.

La consommation d’eau trop pauvre en minéraux entraîne un passage excessif de liquides dans le compartiment intracellulaire.

Elle advient surtout dans des cas de nutrition parentérale mal équilibrée sur le plan électrolytique (décès d’Andy Warhol) ou de réhydratation chez des sportifs, des diarrhéiques, des alcooliques, etc… avec des eaux trop pures (5 à 6 décès par an dans les marathons en France).

Très rare : la potomanie.

Conséquences : oedèmes, oedème cérébral, dècès.

Mais les causes les plus fréquentes de rétention d’eau et d’oedèmes sont un refoulement insuffisant du sodium intracellulaire qui retient trop d’eau.

Ce refoulement dépend de la pompe à Na/K qui échange un ion Na contre un ion K grâce à une ATPase à magnésium. Le déficit magnésien, le stress et la fatigue sont donc les causes les plus fréquentes de rétention d’eau et d’oedèmes qui doivent être traités par une supplémentation (traitement d’attaque, dose d’entretien, adaptation aux circonstances).

Le fonctionnement insuffisant de la pompe à Na/K s’accompagne d’une baisse du potassium intracellulaire, qu’il ne faut surtout pas confondre avec une hypokaliémie car l’hypokaliémie relève d’une prise de potassium, alors que la baisse du potassium intracellulaire relève d’une prise de magnésium seul, le problème étant une mauvaise répartition du potassium, pas un déficit global.

Les risques de rétention d’eau et d’oedèmes sont augmentés par :

les excès de sel
l’hypertension sensible au sel
la grossesse
l’insuffisance veineuse circulatoire
la chaleur

(dans ces quatre premières causes ils touchent surtout les membres inférieurs)

l’hyperoestrogénie (en général associée à un syndrome prémenstruel à traiter aussi par des phyto-oestrogènes, des oméga trois, de la vitamine B6, des polyphénols)
une intolérance alimentaire ou une allergie
des médicaments : anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticoïdes, œstro-progestatifs, vasodilatateurs inhibiteurs calciques, une intoxication chronique par les diurétiques
une insuffisance cardiaque (à traiter par du coenzyme Q10, de la taurine, éventuellement de la carnitine)
une péricardite constrictive chronique
lorsqu’ils sont associés à une hypoprotidémie, ils peuvent être associé à une dénutrition/ inflammation chronique, une pathologie rénale (syndrome néphrotique, glomérulopathies aiguës), une cirrhose, une pathologie digestive (entéropathie exsudative, malabsorption chronique)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Okinawa ancienne karate

Stratégies pour augmenter son espérance de vie en bonne santé

1) Le dépistage  La plus classique et la seule stratégie vraiment en place en médecine consiste à faire du dépistage. Celui ci est actuellement...
CURCUMA PHOTO

CHOLESTÉROL : LE GRAND BLUFF 11 – Les autres protecteurs cardiovasculaires

Le curcuma La curcumine, mais aussi tout un vaste ensemble d’autres principes actifs présents dans le totum du curcuma ont démontré de très...
MOINS DE VIANDE COUV FINALE JPEG

MOINS DE VIANDE – TRANSITION AU PROFIT DE NOTRE SANTÉ, DU MONDE ANIMAL ET DE L’ENVIRONNEMENT

Mon dernier livre, écrit en collaboration avec la journaliste scientifique Véronique Magnin,  Moins de Viande - vers une transition au...
SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...
stress

La fatigue et le stress en tête des causes de consultation

La fatigue, les troubles musculo-squelettiques  - dont beaucoup sont algiques, comme les maux de dos, de cou ou de tête - , les perturbations...
orang-outan_blesse_Borneo

PALME, UNE HUILE QUI FAIT TACHE

Je vous recommande l'excellent documentaire de France 5 sur l'huile de palme, l'huile maintenant la plus consommée au monde (54 millions de...
ELEVAGE INTENSIF PHOTO

APRÈS LA VACHE FOLLE, L’INDUSTRIE DES ALIMENTS POUR LES ÉLEVAGES INDUSTRIELS REMET CELA !

  Le plus grand scandale sanitaire depuis la maladie de la vache folle Depuis quelques jours nous apprenons un nouveau scandale. 8 tonnes de...
SCHEMA PERT ENDOC

Les perturbateurs endocriniens mettent de nombreuses espèces en péri, dont l’espèce humaine : PETITION VITALE

« Nous pulvérisons les ormes, et au printemps suivant nul merle n’y chante… parce que le poison a fait son chemin, pas à pas, de la...
CARNÉ-VÉGÉTAL HOMINIDES

Un article critique Lundi Vert, fondé sur des erreurs

Les controverses sont utiles, mais à condition de s’appuyer sur des réalités. L’auteur de l’article de Contrepoints« Lundi Vert » : et si...
TABLEAUI PHOTO allergie-alimentaire2-

DES INTOLERANCES ALIMENTAIRES

Les aliments contiennent des protéines qui nous sont alien, elles représentent pour le système immunitaire du « non soi » et se retrouvent...

Archives