31 Mai 2013 | 0 commentaires

Les surcharges sont surtout liées aux déséquilibres osmotiques.

La consommation d’eau trop pauvre en minéraux entraîne un passage excessif de liquides dans le compartiment intracellulaire.

Elle advient surtout dans des cas de nutrition parentérale mal équilibrée sur le plan électrolytique (décès d’Andy Warhol) ou de réhydratation chez des sportifs, des diarrhéiques, des alcooliques, etc… avec des eaux trop pures (5 à 6 décès par an dans les marathons en France).

Très rare : la potomanie.

Conséquences : oedèmes, oedème cérébral, dècès.

Mais les causes les plus fréquentes de rétention d’eau et d’oedèmes sont un refoulement insuffisant du sodium intracellulaire qui retient trop d’eau.

Ce refoulement dépend de la pompe à Na/K qui échange un ion Na contre un ion K grâce à une ATPase à magnésium. Le déficit magnésien, le stress et la fatigue sont donc les causes les plus fréquentes de rétention d’eau et d’oedèmes qui doivent être traités par une supplémentation (traitement d’attaque, dose d’entretien, adaptation aux circonstances).

Le fonctionnement insuffisant de la pompe à Na/K s’accompagne d’une baisse du potassium intracellulaire, qu’il ne faut surtout pas confondre avec une hypokaliémie car l’hypokaliémie relève d’une prise de potassium, alors que la baisse du potassium intracellulaire relève d’une prise de magnésium seul, le problème étant une mauvaise répartition du potassium, pas un déficit global.

Les risques de rétention d’eau et d’oedèmes sont augmentés par :

les excès de sel
l’hypertension sensible au sel
la grossesse
l’insuffisance veineuse circulatoire
la chaleur

(dans ces quatre premières causes ils touchent surtout les membres inférieurs)

l’hyperoestrogénie (en général associée à un syndrome prémenstruel à traiter aussi par des phyto-oestrogènes, des oméga trois, de la vitamine B6, des polyphénols)
une intolérance alimentaire ou une allergie
des médicaments : anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticoïdes, œstro-progestatifs, vasodilatateurs inhibiteurs calciques, une intoxication chronique par les diurétiques
une insuffisance cardiaque (à traiter par du coenzyme Q10, de la taurine, éventuellement de la carnitine)
une péricardite constrictive chronique
lorsqu’ils sont associés à une hypoprotidémie, ils peuvent être associé à une dénutrition/ inflammation chronique, une pathologie rénale (syndrome néphrotique, glomérulopathies aiguës), une cirrhose, une pathologie digestive (entéropathie exsudative, malabsorption chronique)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CHLORDECONE SPRAY

UN SUMMUM DE L’EMPOISONNEMENT PUBLIQUE : LE CHLORDÉCONE

Le chlordécone, un pesticide organochloré principalement utilisé contre un parasite des bananiers était connu depuis les années 70 comme...
RES logo

Baromètre Santé : les Français réclament massivement une politique coordonnée de prévention

Le dernier Baromètre Santé, enquête annuelle réalisée pour le compte de l'INPES (l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé),...
LEGUMINEUSES PHOTO

2016 Année Mondiale des Légumineuses

L'ONU a lancé l'Année Mondiale des Légumineuses. Devant la nécessité pour notre santé de réduire la consommation de protéines animales, en...

Comment expliquer la chronicisation de la fatigue et de la douleur dans la fibromyalgie ?

Dans la grande majorité des cas, la fibromyalgie – une forme rhumatologique de fatigue chronique que l’on peut définir comme une tendinite totale du...
PHOTO SURPOIDS VENTRE

SURPOIDS : UNE ÉPIDÉMIE QUI PÈSE LOURD

Une poisse mondialisée En 2014 l’Organisation Mondiale de la Santé enregistre près de 2 milliards de personnes de plus de 18 ans en surpoids,...
vaccin bébé photo

Exigeons des vaccins sans aluminium

Suite à la question de Floriane dont une amie infirmière a été affectée gravement par la myofasciite à macrophages dû à l'aluminium ajouté à un...
CERVEAU IMAGE PUZZLE MANQUANT

Prévention de la maladie d’Alzheimer

Suite à la question d'un internaute sur mon blog (http://jeanpaulcurtay.typepad.com/okinawa/) qui indique que ses deux parents ont fait la...
LEZARDS

Un seul repas en début de vie entraîne des différences durables

L'importance de la nutrition dans la fertilté, dans le déroulement de la gestation, dans le développement in utero, en particulier férébral, dans la...
screammunchsimpson

La physiopathologie moléculaire du stress et de l’anxiété

Le stress est lié à une menace potentielle sur le territoire nécessaire pour la survie de l’individu ou de l’espèce (sécurité, nourriture,...
Fotolia_10915448_S

La fin des régimes ?

De nouvelles découvertes permettent une approche plus complète et durable de l’équilibre pondéral La fin des régimes : Les régimes restrictifs,...

Archives