5 Juin 2014 | 0 commentaires

Suite à des questions de Martine Fardeau et de Philippe Phicil.

Griller induit des réactions de Maillard, une déformation des molécules.

Les acides aminés ne peuvent plus entrer dans les protéines, les glucides ne peuvent plus produire de l’énergie.

Cela devient des pigments qui se déposent dans les tissus (comme les taches de vieillesse sur la peau).

Deux problèmes : l’un c’est que ces pigments s’accumulent dans toutes les cellules et tissus, par exemple les globules rouges, ce qui n’est pas très grave car ils se renouvellent. Plus embêtant dans les globules blancs ce qui favorise une baisse des défenses anti-infectieuses et anti-cellules cancéreuses. Mais plus grave, aussi dans les neurones, ce qui contribue aux maladies neurodégénératives et dans les cellules du myocarde, ce qui contribue la baisse des performances cardiaques avec l’âge et peut mener à l’insuffisance cardiaque, les cellules du myocarde et les neurones (sauf deux exceptions) ne se renouvelant pas. Le deuxième problème ne concerne que les viandes et les poissons où la présence de créatine mène avec les déformations (roussi, noirci) à des amines hétérocycliques qui se collent aux gènes, sont un facteur de vieillissement accéléré, et de cancers.                                                                

La cuisson non agressive présente certains avantages : destruction de germes, pré-digestion, libération des cdaroiténoïdes des fibres ce qui les rend beaucoup plus disponible (mais elle détruit les vitamines C et B9).

La cuisson agressive qui mène à du roussi, pire à du noirci devrait par contre être évitée au maximum et ceci encore plus en ce qui concerne viandes et poissons.

Le pire est évidemment le barbecue mal fait où s’ajoute la fonte des graisses qui retombent sur les braises et renvoient une forme de vapeur diesel dans l’aliment, contenant un carcinogène puissant, le benzopyrène. Il suffit d’envelopper les aliments de papier sulfurisé (mieux que l’aluminium) et de les garder à distance. Autre alternative, la cuisson enterrée (méchoui) ou enveloppée de feuilles

Enfin, pour réduire les pertes de vitalmines et de minéraux solubles dans l’eau, préferer les cuissons vapeur que les cuissons dans l’eau et les cuissons al dente que les cuissons longues (ce qui réduit aussi l’index glycémique des céréales, légumes recines et légumes secs).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

QUERCETINE REPARATION

Autres nutriments et réparation de l’ADN

Les études montrent que de nombreux fruits et légumes stimulent la réparation de l’ADN, ce qui est une des explications de leurs effets protecteurs...
screammunchsimpson

La physiopathologie moléculaire du stress et de l’anxiété

Le stress est lié à une menace potentielle sur le territoire nécessaire pour la survie de l’individu ou de l’espèce (sécurité, nourriture,...
boudin-noir-fer

Pourquoi le fer en excès est dangereux. Qui est concerné ? Que faire ?

L'excès de fer ne concerne pas seulement les personnes porteuses des anomalies génétiques qui mènent à une accumulation de fer dans...
reparation-adn-excision-base schéma

Réparation de l’ADN : de 500 000 à un million de lésions chaque jour sur les gènes de chaque cellule

Nos gènes sont soumis à de nombreuses agressions liées à la pollution, au rayonnement solaire, aux déchets de la combustion des calories par...
GRIPPE IMAGE

Pourquoi la grippe frappe en hiver ?

Si l’on regarde les données concernant les épidémies de grippe aux États-Unis et en France de 1972 à 2008, on voit que le pic de l’épidémie est...
stress

La fatigue et le stress en tête des causes de consultation

La fatigue, les troubles musculo-squelettiques  - dont beaucoup sont algiques, comme les maux de dos, de cou ou de tête - , les perturbations...
COUT PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS RECULENT MAIS SONT TOUJOURS LÀ !

A l'Initiative du Réseau Environnement Santé qui avait obtenu l'interdiction des phtalates et du bisphénol A dans les emballages alimentaires,...
cryothérapie corps entier photo

Du froid comme médicament (en hommage à mon père)

Le froid est un médicament. Quand on se cogne, tout le monde sait qu'il faut appliquer quelque chose de froid pour réduire l'inflammation....
RHUME PHOTO

LE TEMPS DES INFECTIONS APPROCHE. POURQUOI SOMMES NOUS VULNERABLES ?

Nous sommes porteurs de germes et chaque jour en contact avec de nombreux autres. Nous ne succombons pas pour cela sans cesse à des infections. Nous...
blianlanutri

Bilan Santé

Vous pouvez désormais faire le bilan de vos facteurs de santé-vitalité. Remplissez le questionnaire en cliquant sur le lien ci-après pour connaitre...

Archives