12 Jan 2018

Quand les régimes mènent à la catastrophe

Si vous avez suivi mon raisonnement, vous avez probablement déjà perçu pourquoi les traitements proposés jusqu’à présent contre le surpoids ne marchent pas. Ils ne tiennent pas compte de tous ces facteurs.

Les chiffres sont sans appel. Quels que soient les régimes évalués, Le taux d’échec est supérieur à 80%. Pire les aggravations sont fréquentes. C’est ce qu’on appelle le yoyo.

Pourquoi un régime restrictif est-il voué à l’échec et risque-t-il fortement d’aggraver la situation comme cela est maintenant universellement reconnu (ce qui n’empêche pas leurs gourous de continuer à les promouvoir) ?

Lorsque l’on mange moins, une petite région du cerveau chargée de réguler les prises caloriques, l’hypothalamus, les compte. Lorsqu’elles diminuent, ce centre commande une adaptation automatique : les dépenses, appelées métabolisme de base, sont diminuées.

Ce qui fait que lorsqu’une personne reprend à la fin de la cure ses apports caloriques, elle en profite plus qu’avant.

Elle a perdu du poids : pas mal d’eau, de la graisse (c’est le but), mais souvent aussi un peu de muscle (la masse qui dépense).

Elle reprend du poids. Mais que reprend-elle ? de l’eau, de la graisse, mais pas de muscle.

Ce qui fait qu’une personne qui faisait 85 kg et qui refait 85 kg après un régime – le yoyo -, n’est plus la même personne. Sa composition corporelle a changé. Elle a moins de masse musculaire et plus de masse grasse.

Si elle veut reperdre elle devra faire un régime encore plus restrictif, car la masse qui dépense a fondu. Plus une personne a fait le yoyo, plus son surpoids devient résistant. Et on en arrive à un obèse petit mangeur. Un obèse de plus en plus déprimé et de plus en plus à risque de diabète et d’accidents cardiovasculaires.

Alors les régimes hyperprotéinés c’est peut-être mieux ? Cela aide peut-être à conserver du muscle ?

Et non, parce que l’augmentation des protéines élève l’inflammation et que l’inflammation a des effets négatifs sur tous les paramètres du surpoids y compris sur la perte de la masse musculaire qui est inflammatoire.

Mais il y a pire, comme les régimes soit disant « chronobiologiques » où l’on vous fait manger du fromage le matin qui augmentent à toute allure les risques cardiovasculaires…

 

0 commentaires

PHOTOVIANDEGAVAGE

SURPOIDS : LES MEILLEURS ALIMENTS POUR S’EMPÂTER

Les meilleurs aliments pour s’empâter Viandes Le numéro 1 au hit parade des aliments inflammatoires est la viande. Les raisons ? Elle est riche...
champignon de Paris

Tomates farcies au boudin sur lit de champignons

ANXIETE;DEPRESSION Difficulté: 0Temps de préparation: 20 minTemps de cuisson: 10 minNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients:  4 grosses...
stress

La fatigue et le stress en tête des causes de consultation

La fatigue, les troubles musculo-squelettiques  - dont beaucoup sont algiques, comme les maux de dos, de cou ou de tête - , les perturbations...
basilic

Crème de chou fleur au basilic

SOUPE QUI PEUT ETRE DEGUSTEE EN TOUTE SAISON Difficulté: 1Temps de préparation: 20 minTemps de cuisson: 10 minNombre de personnes: 4 personnes...
soleil herbes

SOLEIL, EAU, PLANTES ET SANTÉ

Le soleil nous apporte de la lumière, de la chaleur, mais aussi la totalité de l’énergie qui permet la vie. Les rayons ultra-violets percutent les...
orang-outan_blesse_Borneo

PALME, UNE HUILE QUI FAIT TACHE

Je vous recommande l'excellent documentaire de France 5 sur l'huile de palme, l'huile maintenant la plus consommée au monde (54 millions de...
pregcambreeprofil

Compléments pour la femme enceinte

Au delà des conseils alimentaires et d'évitement des toxiques, une complémentation standard implique en effet de la vitamine B9, mais aussi les...
oedemes

La surcharge en eau

Les surcharges sont surtout liées aux déséquilibres osmotiques. La consommation d’eau trop pauvre en minéraux entraîne un passage excessif de...
personne affaiblie chimio maison-du-cancer

Soutien d’une personne sous chimiothérapie, très affaiblie

Suite à la question de Nadia La priorité est : - des nourritures faciles à consommer : semoules/flocons de céréales, bouillies, purées.... - acides...
fruitslégumes

Il est possible de massivement réduire la fréquence des cancers

Aujourd'hui 4 Février 2015 c'est la Journée Mondiale contre le Cancer. Pourtant la plupart des outils nutritionnels qui permettraient de le prévenur...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.