31 Mai 2013 | 0 commentaires

Le modèle Inuit est caractérisé par :

  • l’absence totale de glucides sauf de manière très brève et limitée pendant l’été (ce qui a permis de découvrir qu’il n’y a aucun glucide ou ose essentiel, et le mécanisme hépatique de la néoglucogénèse) ;
  • une consommation importante de protéines associées à des taux très élevés d’acides gras oméga trois (poissons, mammifères marins vivant dans l’eau froide) ;
  • l’absence de produits laitiers ;
  • la richesse en vitamines D, A, B9, B12 et minéraux stockés dans les foies de ces animaux (la vitamine C, rare, est obtenue l’hiver dans la graisse de baleine « muktuk » et dans le cristallin des mammifères marins – donné surtout aux petits enfants et l’été dans des baies)
  • une extrême intensité d’activités physiques
  • le facteur froid (aspects positifs et négatifs)
  • le très faible ensoleillement
  • la faible exposition aux toxiques.

 Les principales espèces pêchées et chassées sont

– l’omble chevalier

– les phoques, les morses, le béluga, le narval, la baleine boréale (tous ces animaux se nourrissent de plancton, crustacés, poissons) – très important : « tous ces aliments sont le plus souvent consommés crus« 

– l’oie sauvage, le canard, le lagopède et  leurs oeufs

le lièvre arctique, le renard arctique, le caribou, le bœuf musqué, l’ours blanc (la viande de l’ours est surtout donnée aux chiens).

L’été s’ajoutent :

  • palourdes, moules et autres fruits de mer
  • baies de Baffin (sortes de framboises), airelles, myrtilles, têtes de violon (jeunes pousses de fougères) et autres herbes.

Exemple de recette d’été : l’« agutuk » aussi appelé « glace de l’Alaska » : avec graisse de mammifère marin ou de renne, huile de phoque, baies et neige.

Ce modèle nutritionnel est associé à un niveau très élevé de dépense physique et de concentration mentale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gym seniors photos

Nutrithérapie de la personne âgée et anti-âge

La personne âgée partage avec le nourrisson et la femme enceinte le privilège du plus grand nombre de carences et de déficits nutritionnels et...
SCHEMA PERT ENDOC

Les perturbateurs endocriniens mettent de nombreuses espèces en péri, dont l’espèce humaine : PETITION VITALE

« Nous pulvérisons les ormes, et au printemps suivant nul merle n’y chante… parce que le poison a fait son chemin, pas à pas, de la...
personne affaiblie chimio maison-du-cancer

Soutien d’une personne sous chimiothérapie, très affaiblie

Suite à la question de Nadia La priorité est : - des nourritures faciles à consommer : semoules/flocons de céréales, bouillies, purées.... - acides...
Porcelevage L214

Industrie agro-alimentaire et camps de concentration : dans les coulisses du supermarché

"Adieu veau, vache, cochon, couvée..." le documentaire produit par Fabienne Servan Schreiber et diffusé sur France 3 donne une vision vertigineuse...

Objectifs de la nutrithérapie

-       L’optimisation des fonctions : l’énergie, le poids et la composition corporelle, la solidité du squelette, des...
PHOTO de www.treehugger.com

COMPLEMENTS EN VITAMINES B, EN PARTICULIER POUR LE VÉGÉTARIEN

Suite à une question de Sir Deck sur les vitamines B pour un végétarien : Réponse : Etant donnée la fréquence statistique élevée des déficits en...
CHLORDECONE SPRAY

UN SUMMUM DE L’EMPOISONNEMENT PUBLIQUE : LE CHLORDÉCONE

Le chlordécone, un pesticide organochloré principalement utilisé contre un parasite des bananiers était connu depuis les années 70 comme...
boudin-noir-fer

Pourquoi le fer en excès est dangereux. Qui est concerné ? Que faire ?

L'excès de fer ne concerne pas seulement les personnes porteuses des anomalies génétiques qui mènent à une accumulation de fer dans...
statines- effets indséribales IMAGE

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 4 Fibrates et statines quel rapport bénéfices/risques ?

Les fibrates Ces molécules, toujours utilisées, malgré la domination écrasante des statines, font surtout baisser les triglycérides en...
telomere image

La prise régulière de compléments minéro-vitaminiques est associée à un allongement des télomères correspondant à un gain de longévité d’une dizaine d’années, la prise de fer a l’effet contraire

Une étude du National Institute of Environmental Health Sciences chez 586 personnes, montre que la prise régulière de compléments nutritionnels...

Archives