6 Juil 2013 | 0 commentaires

Le stress est lié à une menace potentielle sur le territoire nécessaire pour la survie de l’individu ou de l’espèce (sécurité, nourriture, sexualité).

Le bruit, même subliminal, entraîne une mobilisation de la vigilance via la noradrénaline du locus coeruleus (au coeur du cerveau pulsionnel, dit “reptilien”).

Une hypernoradrénergie prolongée du locus coeruleus est associée à une hyper-vigilance non nécessaire, ce qu’on appelle l’anxiété.

S’ajoutent à cette hypernoradrénergie des inhibitions des circuits neuronaux sédatifs : gabaergiques, sérotoninergiques et taurinergiques et une activation des circuits associés aux neuromédiateurs dits “excitotoxiques” : aspartate et glutamate et de l’axe hypothalamo-hypophysaire, menant à l’élévation du cortisol circulant.

Mais la vigilance ne sert en rien sans une mobilisation de l’ensemble du corps afin de pouvoir donner une réponse concrète à une menace (qu’elle soit réelle ou non).

Lorsque l’on claque dans ses mains les pigeons s’envolent. Pour ce faire les glandes surrénales émettent aussi de la noradrénaline. Cette dernière va mettre les muscles en tension, mais aussi les cellules musculaires lisses des organes internes et des vaisseaux pour fermer les sphincters (les activités de digestion et d’excrétion sont inopportunes en situation d’urgence) et une montée de la tension artérielle (qui accroît le débit cérébral sanguin).

La noradrénaline va aussi libérer l’énergie nécessaire pour faire face à la situation d’urgence : augmentation de la glycémie, via la glycogénolyse, des acides gras circulants via la lipolyse, bronchodilatation pour permettre une consommation d’oxygène supérieure (d’où l’usage des bêta-mimétiques dans l’asthme), accélération du rythme cardiaque pour délivrer plus vite calories et oxygène aux  muscles.

La noradrénaline ne pouvant pas traverser les membranes lipidiques des cellules, son signal est relayé par deux “second messagers” : le calcium qui provoque les contractions musculaires et corollaires et l’AMPc qui élève le niveau interne de dépense énergétique à l’intérieur des cellules.

Ceci va permettre des réponses de combat ou de fuite en réponse au stresseur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ienpa

La formation en nutrithérapie la plus complète d’Europe

Rejoignez la formation de nutrithérapeute la plus complète d'Europe animée par Jean Paul Curtay. Formation de 24 modules de deux jours étalée sur 4...
BEBEHEUREUXCONTREMERE

Manifeste : Pour un sevrage non violent et la réparation des blessures affectives précoces

Le sentiment de sécurité, la confiance en soi,  la liberté d’affronter l’inconnu, de découvrir, de créer, la capacité d’aimer… trouvent leur...
GRAPHE POURCENTAGE SURPOIDS POPULATION

Surpoids : trois grandes percées de la recherche

Quand la graisse brûle du muscle Le muscle peut brûler de la graisse si l’activité physique est suffisamment intense, évidemment. D’où la place...
CHOLESTEROL COEUR OEUF

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF I

Suite à l'émission Cholestérol le grand bluff qui a apporté des détails sur les manipulations réalisées par l'industrie pharmaceutique, je vous...
CERVEAUROUAGES PHOTO

AUTISTES ET AUTODIDACTES CONTRE LE TERRORISME

Dans le documentaire de la BBC www.youtube.com/watch ?v=26V0CabwUvo le prix Nobel Daniel Kahneman et ses collaborateurs expliquent...
CREVEAU STRESS HYP

Etudes d’intervention nutritionnelles 3

Les troubles, tensions, douleurs… musculaires, digestives, cardiovasculaires, gynécologiques… liés au stress, qui représentent le premier motif de...
CERVEAU TENU MAINS

SURPOIDS : LES RÉGIMES SONT CONTRE-PRODUCTIFS

Quand les régimes mènent à la catastrophe Si vous avez suivi mon raisonnement, vous avez probablement déjà perçu pourquoi les traitements proposés...
Manoel de Oliveira

Avoir un but contribue à allonger la durée de vie. Mettez du sens dans votre vie !

La simple attente de son jour d'anniversaire pourrait être un facteur d'augmentation de la longévité ! "Une étude publiée en 1997, portant sur la...
cryothérapie corps entier photo

Du froid comme médicament (en hommage à mon père)

Le froid est un médicament. Quand on se cogne, tout le monde sait qu'il faut appliquer quelque chose de froid pour réduire l'inflammation....
tareg

Comment Big Pharma falsifie les études pour engendrer des ventes ubuesques de médicaments aux dépends des protocoles nutritionnels validés

Un article édifiant de Pierre Barthélémy, auteur du blog "Passeur de Sciences" Scandale autour d’un médicament vedette contre l’hypertension Big...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.