19 Mai 2015 | 0 commentaires

Il existe 3 niveaux de doses en nutrithérapie :
1) la dose nutritionnelle dont le but est d’apporter ce qu’il faut au quotidien pour ne pas être en déficit, pour optimiser les fonctions, pour répondre aux situations de subtilisation
2) la dose correctrice de déficits qui doit être supérieure pour remonter le passif accumulé et recharger les cellules, mais qui est l’objet seulement d’une cure
3) la dose pharmacologique, qui indépendamment de tout déficit vise un effet médicament et qui en général est encore supérieure

 

Pour le premier niveau certains apports quotidiens recommandés (AQR) , qui viennent d’un décret de 1912 pour empêcher le scorbut, le béri béri, la pellagre, le rachitisme, l’anémie, etc… sont encore valables.
D’autres ont été montré surestimés -, comme le fer et le cuivre, proxydants (l’AQR devrait être en gros divisé par 3 sauf pour les femmes enceintes en ce qui concerne le fer)
D’autres sont très en dessous des besoins. Par ailleurs les  doses pour ne pas faire de déficit sont différentes des doses optimales. Par exemple le sélénium : apport quotidien 45 mg;  apport recommandé 70 mg; apport optimal autour de 150 mg
Par ailleurs il existe des surutilisations:
par exemple chez la femme enceinte dont le besoin en vitamine B6 est de 10 mg, pas de 2 mg; le stress qui augmente en moyenne de 200 mg par jour les besoins au dessus des AQR;  la pollution qui surutilise des antioxydants, de la N acétyl cystéine, etc
Il n’y a pas d’AQR pour les acides aminés.
Enfin les doses pharmacologiques peuvent être très supérieures. Exemple le nicotinamide (vitamine PP) , au lieu des 14 mg de l’AQR, de 500 mg à 1g soit pour l’épargne du tryptophane hépatique en faveur de la sérotonine cérébrale ou de la réparation de l’ADN. Autre exemple, même parfois en perfusion : magnésium contre les accouchements prématurés, les arythmies cardiaques, l’état de mal asthmatique…. ou vitamine C antivirale à 18-20 g IV.

Il est essentiel de se rendre compte que la bonne utilisation d’une vitamine, d’un minéral, d’un acide gras, d’un acide aminé, ou d’un principe actif phytonutritionnel , comme les polyhénols ou les phytooestriogènes, repose non seulement sur le choix du bon principe actif mais aussi sur la bonne dose, la synergie, parfois le timing de la prise en fonctiond e la chronobiologie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHOTOVIANDEGAVAGE

SURPOIDS : LES MEILLEURS ALIMENTS POUR S’EMPÂTER

Les meilleurs aliments pour s’empâter Viandes Le numéro 1 au hit parade des aliments inflammatoires est la viande. Les raisons ? Elle est riche...
chou lapin

Escalope d’autruche à la crème de chou

VIANDE ROUGE OU BLANCHE ? Difficulté: 0Temps de préparation: 30 minTemps de cuisson: 10 minNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients:  400g...
ESTOMAC DENSITÉ CALORIQUE IMAGE

SURPOIDS : MOINS DE CALORIES SANS SE PRIVER !

Un gramme de graisse valant 9 calories, perdre un kilo de graisse équivaut à perdre 9000 calories (en fait 8000 du fait de la présence d’environ 10%...
cerveaubleuendorphines

RESPIRATION ET PLAISIR

Suite à un commentaire de Marguiss à propos de "Musculation 4", la quarante cinquième étape du Parcours Okinawa : "Cela semble aller de...

Velouté de pois cassé

Ingrédients pour 4 personnes tous biologiques 250g de pois cassés Fanes d’une botte de radis Eau filtrée 1 oignon rouge 2 cuillères à soupe...
SCHEMA PERT ENDOC

Les perturbateurs endocriniens mettent de nombreuses espèces en péri, dont l’espèce humaine : PETITION VITALE

« Nous pulvérisons les ormes, et au printemps suivant nul merle n’y chante… parce que le poison a fait son chemin, pas à pas, de la...
Hypertension schéma

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 9 : L’HYPERTENSION

Pour réduire le risque d’hypertension ou la co-traiter Les orientations alimentaires et les compléments déjà mentionnés contre le surpoids, le...
LEZARDS

Un seul repas en début de vie entraîne des différences durables

L'importance de la nutrition dans la fertilté, dans le déroulement de la gestation, dans le développement in utero, en particulier férébral, dans la...
pourleplaisirBEN

Intérêts de la nutrithérapie

La nutrithérapie parle au corps son propre langage, avec des molécules : acides aminés, acides gras, vitamines, minéraux... qui le composent et...
SURPECHE

Surpêche

Le délire. Presque 2 milliards d'hameçons déployés chaque année. 80 à 90% des organismes marins pêchés rejetés à la mer morts pour ne garder que le...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.