19 Mai 2015 | 0 commentaires

Il existe 3 niveaux de doses en nutrithérapie :
1) la dose nutritionnelle dont le but est d’apporter ce qu’il faut au quotidien pour ne pas être en déficit, pour optimiser les fonctions, pour répondre aux situations de subtilisation
2) la dose correctrice de déficits qui doit être supérieure pour remonter le passif accumulé et recharger les cellules, mais qui est l’objet seulement d’une cure
3) la dose pharmacologique, qui indépendamment de tout déficit vise un effet médicament et qui en général est encore supérieure

 

Pour le premier niveau certains apports quotidiens recommandés (AQR) , qui viennent d’un décret de 1912 pour empêcher le scorbut, le béri béri, la pellagre, le rachitisme, l’anémie, etc… sont encore valables.
D’autres ont été montré surestimés -, comme le fer et le cuivre, proxydants (l’AQR devrait être en gros divisé par 3 sauf pour les femmes enceintes en ce qui concerne le fer)
D’autres sont très en dessous des besoins. Par ailleurs les  doses pour ne pas faire de déficit sont différentes des doses optimales. Par exemple le sélénium : apport quotidien 45 mg;  apport recommandé 70 mg; apport optimal autour de 150 mg
Par ailleurs il existe des surutilisations:
par exemple chez la femme enceinte dont le besoin en vitamine B6 est de 10 mg, pas de 2 mg; le stress qui augmente en moyenne de 200 mg par jour les besoins au dessus des AQR;  la pollution qui surutilise des antioxydants, de la N acétyl cystéine, etc
Il n’y a pas d’AQR pour les acides aminés.
Enfin les doses pharmacologiques peuvent être très supérieures. Exemple le nicotinamide (vitamine PP) , au lieu des 14 mg de l’AQR, de 500 mg à 1g soit pour l’épargne du tryptophane hépatique en faveur de la sérotonine cérébrale ou de la réparation de l’ADN. Autre exemple, même parfois en perfusion : magnésium contre les accouchements prématurés, les arythmies cardiaques, l’état de mal asthmatique…. ou vitamine C antivirale à 18-20 g IV.

Il est essentiel de se rendre compte que la bonne utilisation d’une vitamine, d’un minéral, d’un acide gras, d’un acide aminé, ou d’un principe actif phytonutritionnel , comme les polyhénols ou les phytooestriogènes, repose non seulement sur le choix du bon principe actif mais aussi sur la bonne dose, la synergie, parfois le timing de la prise en fonctiond e la chronobiologie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fibromyalgie COUV

La Fibromyalgie : une nouvelle forme épidémique du stress

Le stress s'est exprimé à une époque où les femmes n'avaient pas le droit de vote ni de compte en banque par de sévères manifestations...
soleil herbes

SOLEIL, EAU, PLANTES ET SANTÉ

Le soleil nous apporte de la lumière, de la chaleur, mais aussi la totalité de l’énergie qui permet la vie. Les rayons ultra-violets percutent les...
ENFANTSECRANSOMMEIL

Troubles du sommeil

Plus d’un tiers des Français est touché par des troubles du sommeil, dont la durée moyenne s’est réduite d’une heure en 50 ans (en 25 ans chez...
nac superman

Quatrième point nécessitant une mise à jour des compléments alimentaires

La quatrième constatation est que nombre de composants protecteurs ne figurent pas dans les complexes. C’est le cas de la vitamine K. La vitamine K...
chromosomes image hhmi

Stabilité et protection des gènes

Par ailleurs les gènes sont protégés par de multiples facteurs environnementaux et comportementaux qui permettent de réduire les expositions aux...
ELEVAGE INTENSIF PHOTO

APRÈS LA VACHE FOLLE, L’INDUSTRIE DES ALIMENTS POUR LES ÉLEVAGES INDUSTRIELS REMET CELA !

  Le plus grand scandale sanitaire depuis la maladie de la vache folle Depuis quelques jours nous apprenons un nouveau scandale. 8 tonnes de...
GRAPHE POURCENTAGE SURPOIDS POPULATION

Surpoids : trois grandes percées de la recherche

Quand la graisse brûle du muscle Le muscle peut brûler de la graisse si l’activité physique est suffisamment intense, évidemment. D’où la place...
cours Namur photo

Programme du deuxième niveau de la formation en Nutrithérapie enseignée à l’Université de Namur

Année 1 : 1 - 20 et 21 septembre 2014 Biochimie appliquée  Mécanismes moléculaires d’action des nutriments : gènes (nutrigénomique), ADN,...
PLASTIQUES AVEC SANS PERTURB ENDOC

INVASION DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : DES RIVIÈRES AU ROBINET, DES EMBALLAGES À L’ASSIETTE

6ème acte : rivières empoisonnées On compte en 2013 550 sites terrestres en France contaminés par les PCB (polychlorobiphényles) ou...
SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...

Archives