19 Mai 2015 | 0 commentaires

Il existe 3 niveaux de doses en nutrithérapie :
1) la dose nutritionnelle dont le but est d’apporter ce qu’il faut au quotidien pour ne pas être en déficit, pour optimiser les fonctions, pour répondre aux situations de subtilisation
2) la dose correctrice de déficits qui doit être supérieure pour remonter le passif accumulé et recharger les cellules, mais qui est l’objet seulement d’une cure
3) la dose pharmacologique, qui indépendamment de tout déficit vise un effet médicament et qui en général est encore supérieure

 

Pour le premier niveau certains apports quotidiens recommandés (AQR) , qui viennent d’un décret de 1912 pour empêcher le scorbut, le béri béri, la pellagre, le rachitisme, l’anémie, etc… sont encore valables.
D’autres ont été montré surestimés -, comme le fer et le cuivre, proxydants (l’AQR devrait être en gros divisé par 3 sauf pour les femmes enceintes en ce qui concerne le fer)
D’autres sont très en dessous des besoins. Par ailleurs les  doses pour ne pas faire de déficit sont différentes des doses optimales. Par exemple le sélénium : apport quotidien 45 mg;  apport recommandé 70 mg; apport optimal autour de 150 mg
Par ailleurs il existe des surutilisations:
par exemple chez la femme enceinte dont le besoin en vitamine B6 est de 10 mg, pas de 2 mg; le stress qui augmente en moyenne de 200 mg par jour les besoins au dessus des AQR;  la pollution qui surutilise des antioxydants, de la N acétyl cystéine, etc
Il n’y a pas d’AQR pour les acides aminés.
Enfin les doses pharmacologiques peuvent être très supérieures. Exemple le nicotinamide (vitamine PP) , au lieu des 14 mg de l’AQR, de 500 mg à 1g soit pour l’épargne du tryptophane hépatique en faveur de la sérotonine cérébrale ou de la réparation de l’ADN. Autre exemple, même parfois en perfusion : magnésium contre les accouchements prématurés, les arythmies cardiaques, l’état de mal asthmatique…. ou vitamine C antivirale à 18-20 g IV.

Il est essentiel de se rendre compte que la bonne utilisation d’une vitamine, d’un minéral, d’un acide gras, d’un acide aminé, ou d’un principe actif phytonutritionnel , comme les polyhénols ou les phytooestriogènes, repose non seulement sur le choix du bon principe actif mais aussi sur la bonne dose, la synergie, parfois le timing de la prise en fonctiond e la chronobiologie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eaurobinet

Eaux posant des problèmes

Les eaux hypo-osmolaires qui peuvent entraîner une hyper-hydratation : Cristalline, Mont Roucous, Abatilles, Aquarel Charrier, trop pure et...
viande carbonisée

Cuire ou ne pas cuire (et comment), that is the question….

Suite à des questions de Martine Fardeau et de Philippe Phicil. Griller induit des réactions de Maillard, une déformation des molécules. Les acides...
telomere image

La prise régulière de compléments minéro-vitaminiques est associée à un allongement des télomères correspondant à un gain de longévité d’une dizaine d’années, la prise de fer a l’effet contraire

Une étude du National Institute of Environmental Health Sciences chez 586 personnes, montre que la prise régulière de compléments nutritionnels...
ELEVAGE INTENSIF PHOTO

APRÈS LA VACHE FOLLE, L’INDUSTRIE DES ALIMENTS POUR LES ÉLEVAGES INDUSTRIELS REMET CELA !

  Le plus grand scandale sanitaire depuis la maladie de la vache folle Depuis quelques jours nous apprenons un nouveau scandale. 8 tonnes de...
RHUME PHOTO

LE TEMPS DES INFECTIONS APPROCHE. POURQUOI SOMMES NOUS VULNERABLES ?

Nous sommes porteurs de germes et chaque jour en contact avec de nombreux autres. Nous ne succombons pas pour cela sans cesse à des infections. Nous...
blianlanutri

Bilan Santé

Vous pouvez désormais faire le bilan de vos facteurs de santé-vitalité. Remplissez le questionnaire en cliquant sur le lien ci-après pour connaitre...
CERVEAU IMAGE PUZZLE MANQUANT

Prévention de la maladie d’Alzheimer

Suite à la question d'un internaute sur mon blog (http://jeanpaulcurtay.typepad.com/okinawa/) qui indique que ses deux parents ont fait la...
CREVEAU STRESS HYP

Etudes d’intervention nutritionnelles 3

Les troubles, tensions, douleurs… musculaires, digestives, cardiovasculaires, gynécologiques… liés au stress, qui représentent le premier motif de...
CHOCO CARRES

Y auraient-il de « bonnes drogues « pour remplacer le sucre, l’alcool, le surpoids, la cigarette et les médicaments sérotoninergiques ?

«Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » écrivait Musset. Et Baudelaire, dans ses Petits poèmes en prose : « Il faut être...
DIESEL EXHAUST

Dieselgate, les conséquences….

Les particules de diesel ne sont pas toxiques que pour les voies respiratoires, elles augmentent les risques de diabète, de maladies...

Archives