15 Mar 2014 | 0 commentaires

En réponse à une question de Chantal Pineau :

Le miel est un mélange de glucose et de fructose les sucres les plus rapides qui existent, plus rapides que le saccharose. Les sucres de miel se collent sur les protéines, les bloquent et les rendent pluys oxydables. Il a une aura naturelle trompeuse qui a piégé nombre de « croyants » , y compris des circuits bio et végétariens. C’est un excellent cicatrisant par voie externe, mais il ne devrait être utilisé par voie interne qu’à des doses très faibles. C’est de toute évidence un produit sympathique, mais à déguster. Evitez de vous emmieler les pinceaux !

Rapadura et autres sucres soi disant complets, ne sont que du sucre avec quelques impuretés à des doses infinitésimales. Même chose avec le sirop d’agave qui vous gave en fructose, de quoi bloquer comme le glucose la machinerie biochimique, de faire monter les triglycérides et de favoriser le surpoids et le diabète de le même manière que les sirops de maïs enrichis en fructose qui ont pourri tout l’agroalimentaire à partir des Etats Unis.

« Des chercheurs ont établi que ces sirops, lorsqu’ils sont chauffés modérément – dès 50°C – donnent un composé toxique issu de la dégradation du fructose, appelé 5-hydroxymethylfurfural (HMF). Le HMF est toxique pour les abeilles et il pourrait donc jouer un rôle dans le déclin des abeilles observé sur tous les continents.

En 2009, Blaise LeBlanc and Gillian Eggleston qui travaillent dans un centre de recherches du ministère de l’agriculture à Tucson (Arizona) ont mesuré le niveau de HMF dans des sirops de maïs riches en fructose au cours d’une période de 35 jours. Résultats : plus les températures s’élèvent, plus le niveau de HMF monte.

Ces données sont importantes pour comprendre le mal dont sont victimes les abeilles, mais, assurent les chercheurs, elles sont aussi importantes pour la santé humaine. Les sirops de type HFCS sont en effet incorporés à une myriade d’aliments, aux Etats-Unis bien sûr mais aussi et de plus en plus en Europe. On en trouve dans les sodas, les plats cuisinés, les yaourts, les confitures. Leur consommation aux Etats-Unis et en Europe a donc considérablement augmenté ces dernières années. Et comme ces sirops ressemblent au sucre blanc, on peut penser que s’ils sont problématiques, alors les aliments sucrés avec du saccharose le sont tout autant.

Le fructose bénéficie d’une image « diététique » car il est présenté comme « sucre de fruits ». De nombreux médecins le conseillent aux diabétiques puisqu’il n’élève pas la glycémie. En réalité, le fructose ajouté aux aliments et le HFCS sont à l’origine d’une résistance à l’insuline qui peut conduire à l’obésité et au diabète de type 2. Cette étude montre que ces aliments édulcorés au fructose pourraient présenter un nouveau risque pour la santé via ses produits de dégradation. Des études ont trouvé que le HMF endommage le support du code génétique (ADN) de nos cellules via son produit de dégradation, le 5-sulphoxymethylfurfural (SMF). A noter que le miel d’abeilles nourries au sirop de maïs riche en fructose renferme lui aussi du HMF » 

« A noter que les molécules encrassantes et même toxiques pour l’ADN dont on parle ici sont formées dès 50 degrés ! (certes en petite quantité, mais leur accumulation sur le long terme…) D’où l’intérêt du vrai cru, non chauffé. Se limiter à « moins de 110 degrés » n’est pas du tout protecteur dans certains cas. Ce n’est pas étonnant car nous rappelons sans cesse que le glucose est une espèce chimique très réactive (qui provoque des réactions de Maillard à la température du corps, glycation et lipoxydation), et que le fructose l’est encore plus ! C’est certainement pour cela que le corps n’en veut même pas dans le sang, et le transforme immédiatement après la digestion en triglycérides, dans le foie.

Issu de ce post ‘le fructose chauffé est toxique » (à la température du corps, 37 ° C, ça commence déjà … c’est surtout 50 ° C le seuil critique »

(extrait d’un article de www.lanutrition.fr).

Leblanc BW, Eggleston G, Sammataro D, Cornett C, Dufault R, Deeby T, St Cyr E. Formation of Hydroxymethylfurfural in Domestic High-Fructose Corn Syrup and Its Toxicity to the Honey Bee ( Apis mellifera ). J Agric Food Chem. 2009 Jul 31 

Les boutiques bio doivent arrêter de vendre sous une image angélique des produits comme cela qui ne sont que des glucides hyper rapides.

Bio bien sûr, mais santé d’abord.

C’est la même chose pour les huiles : l’huile de tournesol bio, on s’en fout. Nous sommes sursaturés d’acides gras oméga six

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lapin-en-cage-entasse

Faisons cesser les élevages-camps de concentration, c’est vital !

Il est urgent de faire cesser les élevages industriels-camps de concentration. Porcs, poulets, canards, lapins... sont élevés dans des conditions...
Coaching-Life-Mag_Slider

Les secrets de longévité-vitalité-santé des anciens d’Okinawa

Le Parcours Okinawa, s'approprier en 180 vidéos les secrets de Longévité-Vitalité-Santé des Anciens d'Okinawa... En 1970, un cardiologue japonais,...
blianlanutri

Bilan Santé

Vous pouvez désormais faire le bilan de vos facteurs de santé-vitalité. Remplissez le questionnaire en cliquant sur le lien ci-après pour connaitre...
omega-force-3-olive bouteille

Des oméga trois sans manger de poisson ?

Suite à la question suivant de Véronique Vienne sur ma page Facebook "Pouvons nous supprimer le poisson de notre alimentation et prendre...
CARNÉ-VÉGÉTAL HOMINIDES

Un article critique Lundi Vert, fondé sur des erreurs

Les controverses sont utiles, mais à condition de s’appuyer sur des réalités. L’auteur de l’article de Contrepoints« Lundi Vert » : et si...
oedemes

La surcharge en eau

Les surcharges sont surtout liées aux déséquilibres osmotiques. La consommation d’eau trop pauvre en minéraux entraîne un passage excessif de...
DEFORESTATION PHOTO

HUILE DE PALME : LA POLEMIQUE REBONDIT

Suite à mon dernier article sur les huiles, un internaute me transmet un article d'Hervé This, "chimiste culinaire" qui prend le parti de redonner à...
complements-alimentaires PHOTO

Compléments alimentaires : l’alimentation ne suffit-elle pas ?

En réponse à un commentaire de Chantal Pineau sur Facebook : " Comme les compléments alimentaires restent difficiles à doser sans l'aide d'un...
IENPA BANDEAU

Cycle de formation en Nutrithérapie Approfondie

J'ai enseigné une formation en  Nutrithérapie Pratique depuis 1989 en France et dans une vingtaine de pays. J'ai décidé d'arrêter cette...
BOUFFEES CHALEUR PHOTO

MENOPAUSE : POUR UN PASSAGE EN DOUCEUR

Que se passe-t-il à la ménopause ? Un capital reproductif différent chez l’homme et chez la femme. Les femmes et les hommes ne sont pas...

Archives