22 Mar 2014 | 0 commentaires

Plat sans gluten riche en protéines végétales enrichi en antioxydants

Difficulté: 1
Temps de préparation: 20 min
Temps de cuisson: 20 min
Nombre de personnes: 4 personnes

Ingrédients: 

4 petits bols de quinoa blancEau minérale bien minéralisée2 poivrons verts biologiques2 grosses tomates biologiquesVinaigrette parfumée à la poudre de gingembre, à l’huile de colza biologique2 cuillères à soupe d’estragon finement ciselé6 cuillères à soupe d’huile d’olive4 cuillères à café de tamari

Préparation: 

Rincer la céréale ; toute céréale, même biologique doit être lavée rapidement à l’eau froide avant cuisson ; par ailleurs la graine de quinoa est recouverte d’une fine couche de saponine, de goût amer, qui la protège des conditions parfois extrêmes de climat qu’elle doit subir sur les hauts plateaux andins ; le lavage permet d’ôter cette couche impropre à la consommation.

Mettre ensuite dans une casserole avec 2 fois son volume d’eau minérale froide.

Porter à petite ébullition, couvrir et laisser cuire à feu doux 10 à 15 minutes ; le quinoa est cuit quand apparait un petit bourgeon blanc.

Saler en fin de cuisson avec le tamari ; incorporer l’huile d’olive ; réservez au chaud car le quinoa sera servi tiède.

Pendant ce temps, détailler en lanières très fines la pulpe du poivron épépiné (si on a du mal à « digérer » le poivron, peler le poivron au couteau économe).

Couper la tomate épépinée en quartiers très fins (peler la tomate également si on ne tolère pas la peau) ;  mélanger avec le poivron, assaisonner largement avec la vinaigrette bien relevée, incorporer le quinoa cuit tiède, saupoudrer d’estragon, et servir de suite.

Bénéfices santé: 

Le POIVRON et le piment viennent de la même plante.

Le poivron est un piment doux.

Originaire de Bolivie et des régions avoisinantes, le poivron s’est rapidement répandu dans toute la zone qui couvre l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et le Mexique.

Au retour de son premier voyage en Amérique, Christophe Colomb introduira le piment en Europe. Les Espagnols, relayés par les Portugais, le répandront ensuite rapidement dans le monde, et il sera adopté dans bon nombre de cuisines nationales. On ne sait pas quand exactement le poivron à quatre lobes est apparu en Europe, mais il en aurait été fait mention la première fois en 1699 par un Anglais du nom de Wafer, pirate de son état, qui aurait vu au Panama des plants chargés de ces gros fruits, parce que le poivron est un fruit même s’il est utilisé comme légume !

Il en existe plusieurs variétés qui diffèrent par leurs formes, leurs tailles, leurs saveurs et, surtout, leurs couleurs. Les poivrons changent de couleur durant le mûrissement : le poivron vert est cueilli avant sa pleine maturité. S’il est laissé sur le plant, il deviendra jaune, puis orange et ensuite rouge à la toute fin de son mûrissement.

Le poivron contient de nombreux principes actifs bénéfiques pour notre santé mais il y a lieu de lui reconnaitre en premier sa richesse en  Vitamine C.

Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections virales, favorise l’absorption du fer  et accélère la cicatrisation.

credit photo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cours Namur photo

Programme du deuxième niveau de la formation en Nutrithérapie enseignée à l’Université de Namur

Année 1 : 1 - 20 et 21 septembre 2014 Biochimie appliquée  Mécanismes moléculaires d’action des nutriments : gènes (nutrigénomique), ADN,...
monsanto les Verts de Rage

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l’alimentation 2013 pour promouvoir les OGM

Article de Benjamin Sourice "Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste...
hibiscus

Les fleurs du bien-être

Un petit déjeuner fleuri pour chasser nos toxiques Difficulté: 1 Temps de préparation: 10 min Temps de cuisson: 5 min Nombre de personnes: 1...
cerveaubleuendorphines

RESPIRATION ET PLAISIR

Suite à un commentaire de Marguiss à propos de "Musculation 4", la quarante cinquième étape du Parcours Okinawa : "Cela semble aller de...
LEZARDS

Un seul repas en début de vie entraîne des différences durables

L'importance de la nutrition dans la fertilté, dans le déroulement de la gestation, dans le développement in utero, en particulier férébral, dans la...
Fruits-de-mer-sautes-au-basilic

Crêpe de riz au fruits de mer

Prévention par apport d'ANTIOXYDANTS Difficulté: 1 Temps de préparation: 20 min Temps de cuisson: 10 min Nombre de personnes: 1 personne...
AFICHES METRO PARIS

LE MOUVEMENT DU LUNDI VERT DÉMARRE TRÈS FORT

Suite au Meatless Monday lancé par la Johns Hopkins University en 2003 (relancé par Paul MacCartney en 2009) et qui a été introduit dans 40 pays, la...
CAILLOT thrombose

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 10 : L’HYPERACTIVITÉ PLAQUETTAIRE

De nouveau, l’ensemble des conseils alimentaires et complémentaires donnés jusqu’à présent a des effets anti-adhésion et anti-aggrégant...
algues photo

Pourquoi enrichir son assiette avec des algues

C'est un des éléments importants du modèle Okinawa, où l'on a enregistré les records de longévité en bonne santé,, la plus grande densité de...
CERVEAU IMAGE

Protéger son cerveau

 Suite à une question de Sylvie Deschamps sur le fait qu'on trouve 10 fois moins de démences chez les Anciens d'Okinawa que chez nous. C'est...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.