Cinquième raison de mettre à jour les compléments nutritionnels

21 Nov 2013

Une cinquième constatation qui amène à proposer une révision globale de la formulation des compléments alimentaires d’équilibre quotidien destinés aux différentes catégories de la population est, qu’elles n’ont pas été mises à jour en fonction des nouvelles données publiées sur la comparaison des différentes formes de vitamines et de sels minéraux.

La cyanocobalamine, la forme de vitamine B12 la plus utilisée dans les compléments, en se dissociant, libère un peu de cyanure ! Il serait donc préférable de l’éviter. On peut la remplacer par la méthylcobalamine à la fois pré-activée, ce qui lui donne à la fois une meilleure rétention cellulaire et une plus grande efficacité, en particulier en ce qui concerne les nerfs et le cerveau. De même la forme méthylfolate, pré-activée, est supérieure aux acides folique ou folinique.

En ce qui concerne les vitamines, les formes naturelles de vitamine E devraient être utilisées. En effet les formes synthétiques d’acétate ou de succinate de dl-alpha-tocophérol contiennent huit stéréo-isomères (des formes moléculairement identiques mais à la configuration spatiale différente). Or seul un des huit stéréoisomères, le RRR-d-alpha-tocophérol, qui est sa forme naturelle, présente l’activité antioxydante souhaitée. Les autres apparaissent faire baisser une autre forme de vitamine E, le gamma-tocophérol. Or ce dernier est un très important protecteur anti-inflammatoire, capable de lutter contre un radical libre redoutable, le peroxynitrite. L’idéal est donc d’utiliser un mélange de tocophérols naturels contenant à la fois du RRR-d-alpha-tocophérol et du gamma-tocophérol.

Par ailleurs les compléments devraient être garantis sans :

sucre

édulcorant  et autre additif synthétique

colorant ou arôme de synthèse

produits laitiers

gluten

arachide

œuf

Au total, il est temps de mettre à jour les complexes minérovitaminiques à usage quotidien et de mettre à la disposition du corps médical et des consommateurs des formulations intégrant les avancées considérables réalisées ces dernières années en nutrithérapie, et ceci en tenant compte des besoins spécifiques de chaque catégorie de la population.

Ceux des adolescents, très différents de ceux des enfants et des adultes, par exemple, ont été jusqu’à présent totalement occultés.

 

 

0 commentaires

LDL HDL CARTOON

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 3 Infarctus et accidents vasculaires cérébraux, accusé : le cholestérol

Un cholestérol élevé est-il un facteur réel de risque cardiovasculaire ? « Pour tout problème compliqué existe une solution simple,...
IENPA BANDEAU

Cycle de formation en Nutrithérapie Approfondie

J'ai enseigné une formation en  Nutrithérapie Pratique depuis 1989 en France et dans une vingtaine de pays. J'ai décidé d'arrêter cette...
monsanto les Verts de Rage

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l’alimentation 2013 pour promouvoir les OGM

Article de Benjamin Sourice "Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste...
POISON PANNEAU

Stress, Fatigue : Les réponses médicamenteuses sont inappropriées, insuffisantes ou dangereuses

Les mécanismes du stress et leur prise en charge thérapeutique n’est pas encore au programme des études médicales. Il en résulte des réponses, le...
Bouteilles-d-eau-minerale

Apports optimaux d’eau

  La première base des apports liquidiens devrait être une alimentation riche en végétaux, les aliments les plus riches en eau. Cette eau est...
SURPOIDS ANDROIDE PHOTO

CHOLESTEROL 6 LE grand bluff : comment lutter efficacement et durablement contre le surpoids et le diabète

Le surpoids est associé à la fois à de l’inflammation et à l’élévation d’autres facteurs de risques cardiovasculaires comme l’intolérance au...
La mort par Bansky

Voulez-vous savoir quand vous allez mourir ? Deux études corrèlent quatre biomarqueurs avec un décès proche

Dans le blog de Pierre Barthélémy, Passeur de sciences :" "Combien de temps ? Sous-entendu, combien de temps me reste-t-il à vivre ? C'est la...
SEP diagram

Nutrithérapie de la sclérose en plaques

Suite à la question d'une internaute :  la névrite optique devrait être l'objet d'une prescription de vitamine B1 liposolube (en...
soupe courgettes

Soupe dopée de courgettes

REPAS A ELLE TOUTE SEULE Temps de préparation: 15 minTemps de cuisson: 20 minNombre de personnes: 4 personnes Ingrédients: 4 petites courgettes bien...
CORETE

Mloukhia plat typiquement Tunisien

Plat revisité pour un maximum de bienfaits Difficulté: 1 Temps de préparation: 15 min Temps de cuisson: 7h Nombre de personnes: 4 personnes...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.