8 Août 2013 | 0 commentaires

1) Le dépistage 

La plus classique et la seule stratégie vraiment en place en médecine consiste à faire du dépistage.

Celui ci est actuellement très insuffisant et dispendieux car il ne tient pas suffisamment compte de la diversité des personnes.

Il devrait tenir compte de l’ensemble des antécédents de la personne, de la famille, des facteurs de risque, des habitudes alimentaires et du mode de vie,  de l’environnement et de la profession, des analyses biologiques et – elles seront bientôt très accessibles, génétiques.

Par exemple, au lieu de soumettre chaque deux ans à partir d’un certain âge toutes les femmes à des mammographies qui augmentent les risques de cancer par irradiation il faudrait tenir compte non seulement des antécédents familiaux, mais de la présence ou non d’une hyperoestrogénie, manifestée par exemple sous forme  de syndrome prémenstruel, d’une hypersensiblité aux oestrogènes liée à des apports insuffisants en vitamine B6, en acides gras oméga trois et en phytooestrogènes…

2) L’évitement des toxiques

En tête, le tabac auquel nous consacrerons des articles, mais aussi une quantité énorme de polluants dans l’air, dans l’eau, les aliments, les amballages alimentaires, les cosmétiques, les médicaments, les lieux de travail, les transports, les produits ménagers, les vêtements, etc…Ce à quoi nous ajoutons des toxiques produits par la cuisson agressive des aliments. Nous reviendrons aussi abondamment sur les moyens non seulement de réduire notre exposition, mais sur la façon de les élminer, de les neutraliser et de s’en protéger  (protocoles de détoxification).

3) La réduction des radicaux libres

Aujourd’hui, le programme Okinawa est le programme le plus complet, qui a donné les résultats concrets les plus spectaculaires sur l’allongerment de la vie en bonne santé, par 

– la capacité à produire plus d’énergie à partir de moins de calories

– de densifier les apports en nutriments protecteurs (magnésium, antioxydants, polyphénols, oméga trois, phyto-oestrogènes…)

– de garder durablement des activités dans toutes les dimensions : physique, sexuelle, professionnelle, sociale…

– une philosophie de l’appréciation de chaque instant, de chaque chose….

Il est intégré avec les éléments protecteurs d’autres modèles, comme le modèle méditerranéen et les synthèses sur les complémentations nutritionnelles protectrices (toutes questions que nous développerons).

Pour en savoir plus : voir le livre  Okinawa, un programme global pour mieux vivre et Le Parcours Okinawa, accompagnement en télé coaching sur 9 mois (www.parcours-okinawa.fr)

4) La maitrise des phénomènes inflammatoires

Qu’elle soit aigue, par exemple lors d’une infection, ou chronique, associée à du surpoids, du diabète, les pathologies cardio-vasculaires ou une pathologie auto-immune, l’inflammation, a des effets oxydatifs comme les radicaux libres et joue des rôles essentiels dans le caractère agressif et des infections et des tumeurs.

5) La maintenance et la réparation des différentes catégories moléculaires de l’organisme

Les protéines, les lipides, et surtout l’ADN des gènes qui hébergent les programmes « informatiques » qui nous permettent de fonctionner et de nous maintenir, peuvent être protégés et réparés.

C’est cette question très importante de la réparation de l’ADN qui complète les stratégies précédentes, qui va être l’objet des articles à suivre. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

viande carbonisée

Cuire ou ne pas cuire (et comment), that is the question….

Suite à des questions de Martine Fardeau et de Philippe Phicil. Griller induit des réactions de Maillard, une déformation des molécules. Les acides...
Brocoli

Des extraits de Brocoli radioprotecteurs et anticarcinogènes ont un potentiel anti-âge !

"Le brocoli, arme inattendue contre la radioactivité" Derrière le classique "Mange tes légumes !", il y a désormais bien plus que l'injonction...
altération vitamine C traitements graphe

Complément nutritionnel : pourquoi ?

Suite à la découverte que les manques en vitamines et minéraux menaient à des maladies de carences comme le scorbut pour la vitamine C, le...
VIANDES GRILLES PHOTO

Faut il arrêter de manger de la viande ?

Le débat explose de tous les côtés ces jours ci. Hier l'OMS annonce qu'elle déclare la viande rouge carcinogène probable. Ce soir dans l'émission...
cerveaubleuendorphines

RESPIRATION ET PLAISIR

Suite à un commentaire de Marguiss à propos de "Musculation 4", la quarante cinquième étape du Parcours Okinawa : "Cela semble aller de...
Poivron_vert

Gésiers de canard confits

Plat qui demande peu d'effort de préparation lorsqu'on est fatigué par la maladie Difficulté:  Temps de préparation: 10 min Temps de cuisson:...
SURPECHE

Surpêche

Le délire. Presque 2 milliards d'hameçons déployés chaque année. 80 à 90% des organismes marins pêchés rejetés à la mer morts pour ne garder que le...
NAD POLYADPRIBOSYLATION

La vitamine PP (nicotinamide) et la poly(ADP-ribosyl)ation

Les études les plus frappantes ont été réalisées dans ce domaine avec l’une des vitamines qui est aujourd’hui, de ce fait, l’objet du plus grand de...
cryothérapie corps entier photo

Du froid comme médicament (en hommage à mon père)

Le froid est un médicament. Quand on se cogne, tout le monde sait qu'il faut appliquer quelque chose de froid pour réduire l'inflammation....
personne affaiblie chimio maison-du-cancer

Soutien d’une personne sous chimiothérapie, très affaiblie

Suite à la question de Nadia La priorité est : - des nourritures faciles à consommer : semoules/flocons de céréales, bouillies, purées.... - acides...

Archives

A PROPOS DE JEAN PAUL CURTAY

Le Dr Jean-Paul CURTAY, de renommée internationale, est un des pionniers de la nutrithérapie. Il a créé en France la première consultation dans cette discipline médicale nouvelle.