Inscription

Sujet de discussion

Syndrôme de d'Elher Danlos

Binjour,

 

Que conseiller en nutrithérapie pour une jeune patiente de 35 ans atteinte du syndrôme d'Elher Danlos, avec perte d'appétit et dégoûts alimentaires.

Merci

 

Bonjour,

Etant donné que ce sont les tissus conjonctifs qui sont touchés :

* du silicum pour les renforcer (comme Dissoluvurol, 4 pipettes le matin pendant un mois puis 2 en entretien)

* des polyphénols qui ont un fort tropisme pour eux et sont puissamment anti-inflammatoires. Antiox F4 vient de sortir enrichi avec de la quercétine et des polyphénols de grenade (4 cp matin et midi) et Physiomance DNA Repair contient de la rutine, de la lutéoline et de l'acide rosmarinique (un sachet un jour sur deux), en plus des sources alimentaires : thé vert; thé vert matcha, chocolat noir, fruits et légumes....

Si la forme est douloureuse, le premier réflexe est du magnésium liposoluble avec des rétenteurs cellulaires : D Stress Booster, un stick matin, midi, soir. En cas de déprime ou si c'était insuffisant, on peut utiliser l'impact antalgique des antidépresseurs avec la L-Tyrosine (ex Mc2, un à deux compirmés à avaler 20 minutes avant le petit déjeuner - contre-indications : psychose, arythmie cardiaque, grossesse...).

En espérant que ces outils aideront votre patiente à court et à long terme...

Bien cordialement vôtre

Jean Paul Curtay

PS N'hésitez pas à mle tenir au courant de l'évolution.

 

Bonjour,

 

Merci pour votre réponse.

Pour une action anti inflammatoire, les oméga 3 à forte dose sont ils indiqués ?

Cordialement.

Aurélie

 

 

Suite à une question d'Aurélie.

En nutrithérapie, nous disposons de trois types d'outils anti-inflammatoires :

-  les oméga trois à forte dose (cela commence avec une huile riche en oméga trois, 2/3 lin ou caméline avec 1/3 olive ou colza, ou des huiles pré-mélangées comme Oméga Force Trois - www.okinawaetmoi.fr - uniquement en assaisonnement et à garder au frigidaire et les petits poissons gras marinés, vapeur ou pochés) ; dans un cas sévère les compléments s'imposent : de 1 à 2 capsules d'huole de poissons trois fois par jour - mais contre-indiqués si risque de saignements ou de psychose

- les antioxydants classiques (vitamines C et E naturelle, caroténoïdes, sélénium, N acétyl cystéine, acide alpha lipoïque....) et les polyphénols encore plus importants : thé vert, thé vert matcha, chocolat noir, fruits et légumes - si intense, ajouter des compléments avec plusieurs familles comme Antiox F4 2 à 3 cp matin et midi) ou Flavodyn 1 à 2 doses matin et midi; dans un cas grave ajouter les polyphénols les plus puissants Physiomance DNA Repair (un par jour)

- le magnésium qui est à la fois anti-histaminique et modulateur des sécrétions oxydatives et pro-inflammatoires des globules blancs. Les formes les plus efficaces sont liposolubles et associées à des rétenteurs cellulaires et à de l'arginine (D Stress Booster 1 stick trois fois par jour).

Il faut ajouter sile bilan montre une surcharge en fer, une réduction de la viande (de toutes façon pro-inflammatoire), et s'il le fallait des saignées pour ramener la ferritine à 100. Autres aliments pro-inflammatoires : les produits laitiers. 

Bonne continuation

Jean Paul Curtay

PS Si vous avez envie d'aller plus loin, www.ienpa.com va mettre en ligne des cours, dont deux sur Nutrithérapie de l'allergie, de l'inflammation et des pathologies auto-immunes.

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr