Inscription

Commentaires récents

  • Il y a 2 années 1 mois   En réponse à : Jeûne et compléments alimentaires

    Oui en effet un complément généraliste, mais j'ajouterais un dose plus importante de magnésium ppur optimiser le fonctionnement des mitochondries (3 D Stress Booster dans la journée) et des polyphénols qui ont un effet complémentaire sur IGF1 et l'hormésis (permettre le thé, surtout vert, chocolat noir, jus de grenade, cassis, etc... et éventuellement compléments comme Antiox F4 ou Flavodyn).

    Bonne continuation Nadia, et désolé pour le délai, c'est une année complètement saturée !!

    Avez-vous eu l'occasion de voir l'émission www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/vi... ?

  • Il y a 2 années 5 mois   En réponse à : Pourquoi les médicaments sérotoninergiques sont-ils dangereux ?

    Bonjour

    Il est clair que le problème est difficile et que si votre patient est vraiment motivé, le plus efficace serait un séjour quotidiennement encadré dans un centre de désintoxication et ensuite un accompagnement long terme en psychotghérapie + ou - groupe de soutien.

    L'antidépresseur est-il sérotoninergique ? Un des meilleurs antidépresseurs est la natation et tout type d'activité physique (par ex plusieurs heures de marche.j).

    Il faut de toutes façons une cure de vitamine B (pas que le B6) d'un mois car elles sont suritulisées par l'alcool ('B Complex de chez Bionutrics 1/j). Nicotinamide à,poursuivre : Nicobion 500 1 cp matin et soir.

    Et du magnésium mais à forte dose trois fois par jour (je conseille D Stress Booster).

    Pour l'acide urique, il le sait, un médicament très efficace, et qui pour une fois n'a que très peu de risques d'effets secondaires est l'allopurinol. Pour les triglycérides, les oméga 3 peuvent les faire chuter :  1/3 huile de colza et 2/3 huile de lin ou cameline à garder au frigo, 2 cuillérées à soupe en assaisonnement par jour. Ajouter (sauf risque de saignements) 1 capsule d'un gramme d'oméga 3 par jour (les plus intéressants à bas mirco-algues ou krill).

    Ajouter des antioxydants pour les protéger : classiques (E, C, caroténoïdes, sélénium) soit Antiox 200 1 caps 3 fois par jour ou Aodyn 1 dose 3 fois par jour et des polyphénols (soit Antiox F4 3 cp matin et midi, soit Flavodyn 2 doses matin et midi).

    Ces antioxydants et polyphénols contribueront par ailleurs à le protéger contre les effets négatifs de l'excès d'alcool sur le foie, le cerveau, etc...

    Bien cordialement votre

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 7 mois   En réponse à : Vitamine C et Fer...

    Bonjour

    il n'y a que  des traces dans le oolorant mais ce n'est pas la meilleure idée et j'ai demandé au labo de changer.

    Bien à vous

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 7 mois   En réponse à : Contenu cigarette électronique

    Bonjour,

    la nicotine est vasoconstrictrice. Il est souhaitable de moduler ses effets par du magnésium (liposoluble avec des rétenteurs et de la taurine) comme D Stress Booster (3 sticks/j au début, adapter ensuite pour trouver une dose de croisière personnalisée). Par ailleurs le magnésium réduit et le stress et la tendance aux dépendances.

    Ce que l'on peut encore conseiller est du nicotinamide (vitamine PP), qui a plusieurs intérêts : aussi un effet réducteur des dépendances en épargnant du tryptophane hépatiue au profit de la sérotonine cérébrale (frein des pulsions) et stimulant de la répération de l'ADN, ce qui contribue à réduire les risques liés au tabagisme quia  précédé. (Nicobion 500 1 cp matin et soir).

    Pour favoriser la synthèse de la sérotonine, on peut ajouter une cure de vitamines B relayée par un complexe généraliste sans fer ni cuivre - le plus complet est Multidyn Senior).

    La protection peut être renforcée par des polyphénols (thé vert, thé vert matcha, chocolat noir - un très bon substitut de la cigarette) et des complexes comme Antiox F4 ou Flavodyn.

    Autres aides : les glucides lents, les massages, la natation...

    Bonne continuation

    Bien cordialement vôtre

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 7 mois   En réponse à : Complément en cas d'alcoolisme et dépression

    Bonjour

    un grand merci de vitre beau retour.

    Pour le bêta-carotène, à doses nutritionnelles et associé aux autres antioxydants il n'y a pas de risques.

    Pour la personne traumatisée, l'orienter vers un thérapeute certifié en EMDR ! cela s'ilmpose, c'est le traitement de référence.

    Bien sûr le magnésium l'aiderait. D Stress Booster 3 sticks/j est plus complet.

    Mais la dépendance est liée à une dysfonctn sérotoninergique et il faur ajouter 

    - une cure de vitamines B : B Complex (Metagenics) 1/j pendant un mois seulement

    - Nicobion 500 1 cp matin et soir (nicotonamiide 500 mg)

    - Multigenics Senior 1 stick matin et soir

    + massages, natatation, tous contacts avec l'eau, glucides lents, éviter protéines animales surtout le soir.

    Cela devrait l'aider dans ssa reconstruction, mais il faut savoir qu'avec un tel passé cela va prendre du temps !! Continuer des thérapies de fond qui, en plus de sa vocation créative, vont lui permettre de positiver !

    Bonne continuation

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 7 mois   En réponse à : Nutrithérapie de la spondylarthrite ankylosante

    Bonjour

    évidemment, amener cette patiente à consommer plus  végétaux et d'oméga 3, et moins de viandes et d'oméga 6, aussi de curcuma, du thé vert, etc...

    Au delà de la supplémentation correctrice en vitamine D il faut de la vitamine D nutritionnelle, l'idéal étant de consommer par un dosage plasmatique pour savoir où elle en est vraiment. L'optimum est à 60 ng/ml.

    Autres suppléments :

    polyphénols : Antiox F4 6 cp/j ou Flavodyn 3 doses matin et midi

    antioxydants : Antiox 200 2 caps/j ou Aodyn 2 doses/j

    magnésium : D Stress Booster 1 stick trois fois par jour

    silicium : 4 pipettes de Dissolvurol le matin

    Bonne continuation

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 9 mois   En réponse à : epilespsie

    L'épilepsie est liée à une hyperactivation des récepteurs NMDA que l'on peut moduler par 

    - du magnésium (toujours D Stress Booster 1 stick trois fois par jour)

    - des antioxydants (soit Antiox 200 2 capsules par jour ou Aodyn 2 doses par jour, avec des graisses).

    Par ailleurs il faut absolument supprimer tout MSG (monosodium glutamate dans soupes en sachets, certaines conserves, restaurants asiatiques) et médicaments contenant glutamate ou aspartate (ex Sargenor).

    Bonne continuation

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 9 mois   En réponse à : hyperthyroidie

    Bonjour

    le psoriasis est pratiquement toujours associé

    - à un profil de grande vulnérabilité au stress, et en effet le magnésium est recommandable mais le Magné B6 contient du lactate qui est de l'acide lactique, médiateur de fatigue et d'anxiété ! Il faut passer à un magnésium liposoluble associé à des rétenteurs (D Stress Booster 1 stick trois fois par jour)

    - à des leucotriènes contre lesquels on peut surtout lutter par des polyphénols à forte dose : thé vert, thé vert matcha, chocolat noir et compléments : soit Antiox F4 4 cp matin et midi soit Flavodyn 2 doses matin et midi

    Si cela ne suffit pas, tenez moi au courant

    Bien cordialement vôtre

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 9 mois   En réponse à : cancers

    Bonjour

    70 syndrômes héréditaires ont été décrits jusqu’à présent qui entraînent des risques familiaux élevés.

    Mais la grande majorité d’entre d’entre eux sont rares.

    Ainsi seules 2% des femmes touchées par des cancers du sein sont porteuses de mutations sur BRCA1 ou 2.

    En cas de grande fréquence de cancers dans une famille, comme c’est le cas dans la mienne, il est utile de suivre une consultation d’oncogénétique afin de récolter le maximum d’informations permettant, non pas – sauf peut-être des cas absolument exceptionnels – des opérations mutilantes, mais de calibrer l’intensité des dépistages et des mesures préventives.

    Ces consultations devraient élargir aujourdhui leurs investigations en ajoutant à la recherche des syndromes rares les plus spectaculaires, d’autres prédispositions héréditaires plus fréquentes comme

    l’hémochromatose, une accumulation génétique de fer qui augmente aussi les risques de cancers (et de vieillissement accéléré);
    les défauts héréditaires du cycle de la méthylation, comme la methyltétrahydrofolate réductase thermolabile (15% de la population) et l’homocystéinurie hétérozygote (1% de la population) qui connaissent un taux élevé d’épimutations (épigénétiques) et une élévation de l’homocystéine, avec des risques plus élevés non seulement de cancers, mais aussi de phlébites, d’accidents vasculaires cérébraux, de dépression, d’hyperactivité, d’autisme, de fausses couches, de malformations du tube neural chez les enfants…

    Par contre, dans des populations plus larges, des facteurs de prédisposition moins puissants mais plus fréquents vont contribuer à augmenter les risques de cancers comme chez :

    - les personnes aux peaux claires, plus sensibles aux UV, et donc aux cancers cutanés, comme c’est le cas des européens qui ont migré en Australie ;

    - les porteurs d’activateurs de carcinogènes ou de systèmes de détoxification moins efficaces qui rendent plus sensibles aux toxiques, comme le tabac ou les polluants ;

    - les ethnies qui ont des imprégnations hormonales plus fortes, comme les africains ce qui donne plus de muscle mais plus de cancers de la prostate chez les hommes et plus de fesses et de seins mais plus de cancers du sein chez les femmes, étant donné les effets promoteurs des hormones…

    Il existe donc bien des facteurs génétiques prédisposant aux cancers. Mais lorsqu’ils sont puissants, ils sont rares et ne concernent qu’une très petite minorité de personnes et lorsqu’ils sont plus communs,

    ils sont fortement modulables par l’environnement.

    Les facteurs environnementaux (alimentation, toxiques, polluants, comportements…) pèsent beaucoup plus lourd que les facteurs génétiques.

    J'ai consacré un articlé récemment à cette question et il n'est pas possible de vous faire une communication complète sur ce sujet. Puis je me permettre de vous renvoyer aux deux newsletter qui vont paraître en Mars et Avril chez Santé Nature Innovation sur la Prévention des Cancers ?

    Bien à vous

    Jean Paul Curtay

  • Il y a 2 années 9 mois   En réponse à : e-cigarette

    Bonjour,

    le besoin de ciagerette est associé à une dysfonction sérotoninergique qui relève de la supplémentation suivante :

    - magnésium liposoluble associé à des rétenteurs (D Stress Booster 1 stick trois fois par jour)

    - nicotinamide (Nicobion 500 1 cp matin et soir).

    Par ailleurs, s'agissant d'anciens fumeurs, il serait judicieux de leur proposer des cures de détoxification (Physiomance Détox) et de réparation de l'ADN (Physiomance DNAir) un mois 10j de l'une, un moins 10j de l'autre.

    Bonne continuation

    Jean Paul Curtay

     

  • Il y a 2 années 9 mois   En réponse à : Neuropathies post chimiothérapie

    Bonjour

    En nutrithérapie on dispose de quatres types d'antalgiques :

    1) le magnésium qui agit sur tous les médiateurs de la douleur et la réduit en moyenne de 30%. Il faut qu'il soit liposoluble et associé à de la taurine et de l'arginine (D Stress Booster 1 stick trois fois par jour)

    2) la L Tyrosine qui a un effet anti-dépresseur et stimulant de la sécrétion des endirphines (morphine endogène), son emploi doit être ponctusl (MC2 2 cp 20 mn avant le petit déjeuner pendzang qulques jours)

    3) les antiinflammatoires : les polyphénols en particulier : thé vert, chocolat noir et en compléments soit Antiox F4 (3 à 4 co matin et midi), soit Flavodyn (2 doses matin et midi)

    4) la mélatonine, 3 mg 1h avant l'heure du coucher.

    bonne continuation

    Jean Paul Curtay

     

Dernières infos

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr