Inscription

Billet de blog

Metacardis étudie la flore intestinale en rapport avec le surpoids, le diabète et les maladies cardiovasculaires

De nombreuses études ont déjà constaté une perturbation de la flore dans le surpoids. Chez des souris obèses le transfert de sa flore à une souris non obèse  rend obèse la deuxième ! Chez des patients diabétiques, le seul réenrichissement de la flore améliore le diabète. 

La modification de la flore est associée à des messages pro-inflammatoires qui jouent un rôle important dans le surpoids et aussi à des messages à direction cérébrale, dont certains concernent la prise alimentaire.

On peut donc se réjouir de la mise en place de Metacardis qui va élargir l'étude aux pathologies cardiovasculaires, une des complications qui suit le surpoids et l'augmentation de l'inflammation.

"Le projet européen Metacardis (Metagenomics in Cardiometabolic Diseases), coordonné par l’Inserm, vise à étudier le rôle de la flore intestinale dans le développement des maladies cardio-métaboliques. Grâce au soutien de la Commission Européenne, quatorze partenaires de six pays européens s’engagent sur 5 ans à traduire les résultats obtenus en nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement de ces pathologies, dans un esprit de médecine personnalisée".

Source : www.inserm.fr/espace-journalistes/metacardis-un-projet-europeen-qui-decr...

La flore est altérée

- par le mode d'accouchement : le métagénome (les gènes des bactéries de la flore) est différent chez l'enfant sorti par les voies naturelles de l'enfant né par césarienne

- par le manque d'apports en produits lactofermentés (yaourts, légumes lactofermentés)

- par les déséquilibres alimentaires qui retentissent de manière très puissante sur la flore (excès de viandes, de graisses saturées, de sucres rapides)

- par d'autres polluants présents dans l'air, l'eau, les aliments, qui vont avoir une influence sur la flore

- par les antiobiotiques :

d'abord comme médicaments dont on abuse encore beaucoup trop du fait de très nombreuses négligences, comme le manque de valorisaiton de l'allaitement maternel qui confère une immunité pour 6 mois via anticorps et globules blancs, comme les déficits nutritionnels en zinc, magnésium, vitamines D, E et caroténoïdes, etc..., une proportion inacceoptablement élevée d'enfants reçoivent des antiobiotiques dès leur première année

mais les antibiotiques aussi venus de l'eau et des aliments du fait de la polution par les élevages, non seulement perturbent la flore, mais entraînent des antiobiorésistances

"Une étude publiée en 2011 a en effet révélé qu'une trop grande consommation d'antibiotiques pendant l'enfance pourrait être dangereuse pour la santé. L’auteur de cette étude, le Pr Blaser a fait le lien entre l'abus d'antibiotiques et l'augmentation de maladies chroniques comme l'asthme, l'obésité ou le diabète de type 1 (insulino-dépendant) chez les enfants. D’après ses travaux, si les antibiotiques éliminent bien les "mauvaises" bactéries, ils peuvent également détruire des germes utiles présents dans le tube digestif. Une prise d'antibiotiques, même courte, modifierait donc durablement voire définitivement, la composition de la flore intestinale.

Plus récemment, en 2012, une étude menée au NYU Langone Medical Center et à l’University School of Medicine a évalué l'utilisation d'antibiotiques chez 11 532 enfants nés au Royaume-Uni, en 1991 et 1992. Les chercheurs ont suivi leur état de santé sur 3 périodes, de la naissance à 5 mois, de 6 mois à 14 mois et de 15 à 23 mois ainsi que leur poids. Les résultats ont montré qu’à l’âge de 3 ans, les enfants traités aux antibiotiques entre 0 et 6 mois présentent un risque accru de 22% de surpoids, et cela indépendamment de leur régime alimentaire, de leur activité physique et de l’hérédité."

Blaser M., Antibiotic overuse: Stop the killing of beneficial bacteria, Nature. 2011 Aug 24;476(7361):393-4. 

L Trasande, J Blustein, M Liu, E Corwin, L M Cox and M J Blaser., Infant antibiotic exposures and early-life body mass, International Journal of Obesity, 21 August 2012

Source : www.asef-asso.fr/problematiques-emergentes/nos-syntheses/1526-quand-les-...

Appréciation: 

5

Catégorie: 

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr