Inscription

Article

Le danger des antioxydants pris séparément

L'Etude SELECT montre que la vitamine E toute seule peut avoir un effet négatif dans le cancer de la prostate.

Ce n'est pas tellement nouveau. Les études CARET et ATBC avaient montré aussi un risque plus éevé de cancer du poumon avec le bêta-carotène.

Il est essentiel de comprendre que la plupart des antioxydants peuvent être pro-oxydants quand ils sont employés seuls (car ils doivent se protéger et se recycler les uns les autres) et quand ils sont en présence de fer, de cuivre ou de pro-oxydants majeurs comme le tabac ou certains polluants.

Par ailleurs en cas de surcharge en fer, d'inflammation ou de cancers les polyphénols, capables de neutraliser le fer et beaucoup plus anti-inflammatoires devraient être prioritaires sur les antioxydants classiques (vitamines E, C, caroténoïdes,sélénium, N acétyl cystéine).

Enfin les compléments antioxydants ne remplacent pas, ils ne font que compléter, comme leur nom l'indique, les conseils alimentaires, car il existe dans les fruits et légumes une myriade d'autres proncipes actifs protecteurs que les antioxydants.

Au total, 

- il faut éviter de consommer trop de viandes (fer), de produits laitiers, de graisses saturées, de sucres rapides, de sel 

- consommer tous les jours plus de fruits et légumes de toutes les courleurs, crus et cuits, ainsi que des aromates protectrices comme le curcuman, le gingembre, l'ail, l'oignon, les herbes....

- consommer au moins trois fois par semaine des sources d'oméga trois

- comme compléments, un complexe généraliste sans fer ni cuivre (le plus à jour est Mutidyn Senior),

du magnésium insuffisamment apporté par l'alimentation (D Stress Booster de 2 à 3 sticks/j), de la vitamine D l'hiver (2000 UI/j) - un dosage plasmatique est nécessaire pour savoir s'il faut au départ des doses plus élevées pour corriger une carence), éventuellement un complexe antioxydant mais comprenant la synergie vitamine E naturelle, vitamine C, bêta carotène, lycopène, lutéine, sélénium - comme Antiox 200 ou Aodyn) et des polyphénols (Antiox F4 ou Flavodyn).

Appréciation: 

5

Commentaires

 

Bonjour,

en lisant le livre de Jean-Paul Curtay "La nutritherapie", j'ai cru comprendre que l'association fer-vitamine C était toxique à faible dose. Je ne comprend pas le mécanisme.

Qu'en est-il de l'ortie dont on vante les bienfaits et qui est pourtant riche en ces deux éléments ?

Pourquoi, cette toxicité disparaîtrait-elle à plus forte dose ?

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr